Zineb El Adaoui à la tête de la Cour des comptes

Partager l'article

Zineb El Adaoui à la tête de la Cour des comptes

Un communiqué du cabinet royal annonce la nomination de Zineb El Adaoui à la tête de la Cour des comptes. Elle succède ainsi à l’ancien premier ministre Driss Jettou qui occupait ce poste depuis 2012.

Son parcours

Zineb El Adaoui est née le 2 avril 1960 à El Jadida, elle est titulaire d’un diplôme des études supérieures en Sciences économiques, option économie publique, prépare une thèse de doctorat d’Etat sous le thème « la cour des comptes marocaine : du contrôle de régularité au contrôle de gestion, quelle efficacité ? ».

Première femme marocaine magistrat à la Cour des comptes en 1984, puis présidente de section à la Cour des comptes de 1993 à 2004, elle est magistrat au grade exceptionnel depuis 2004.

Elle été membre de la Commission consultative de la régionalisation (CCR), membre du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) depuis 2011 et membre de la Haute instance du dialogue national sur la réforme du système judiciaire, instituée en 20121.

Elle est également fondatrice du Forum international des Femmes Leaders (section Maroc) en 2009, et a été active dans les forums “femmes marocaines d’ici et d’ailleurs” (Bruxelles, Montréal et Abu Dhabi) organisés par le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger.

Poète et chercheur dans l’économie islamique, elle a participé également à la formation des magistrats dans le domaine de la justice comptable et a pris part, régulièrement, à la formation des cadres de l’administration territoriale, dans le cadre du programme de la formation et la formation continue du Ministère de l’intérieur