Zineb Akhelij

Directrice du bureau des médias

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Zineb Akhelij, Directrice du bureau des médias de M. Salem Alketbi, politologue, analyste et écrivain ; Ex-Directrice de la société Maroc Media Communication, agence de communication et de veille médiatique.

Racontez-nous un peu votre parcours

Après une licence en études française, options : Communication, éducation et culture en 2010, j’ai obtenu mon Master en Communication politique de la faculté Aïn Chock Casablanca.

Pendant mon parcours universitaire, j’ai fait plusieurs formations et participé à des activités extra-académiques. J’ai fait plusieurs stages pendant mes études et me suis toujours montrée active et prête à évoluer et à apprendre beaucoup plus. Pour moi, apprendre est infini.

Après avoir obtenu mon Master, j’ai effectué des stages dans des agences de communication et d’événementiel. Puis forte de mes ambitions, j’ai pu occuper le poste de directrice exécutive dans un centre d’études et de veille médiatique, avant de rejoindre Maroc Media Communication et de gravir les échelons jusqu’à devenir directrice générale, puis directrice du bureau des médias de M. Salem Alketbi.

En parallèle, je suis membre et responsable de la communication au sein de la Fédération BPW-Maroc. Je suis fière d’en faire partie car c’est une organisation qui met à l’honneur les femmes chefs d’entreprise et professionnelles et leur donne l’opportunité de réseauter, d’échanger et de partager.

Comment est née cette passion pour les médias

Dès mon plus jeune âge, j’ai été passionné par le journalisme et la politique, ainsi que par le management. Mon choix d’études et ma formation polyvalente, ainsi que l’émergence des nouveaux réseaux sociaux et de la technologie, m’ont aidé à concilier toutes mes passions.

Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

De nombreux événements surviennent dans notre vie. C’est à nous d’en profiter et de saisir les opportunités.
Sur le plan personnel, j’ai la chance d’avoir une famille, des amis et des supérieurs ambitieux qui m’ont toujours encouragé à franchir les obstacles et à ne pas abandonner mes rêves et mes aspirations.

Sur le plan professionnel, il n’a pas été facile d’accéder à un poste de direction à l’âge de 24 ans, d’assumer une telle responsabilité. Ce moment m’a beaucoup aidé à développer ma personnalité, en plus d’être entouré de personnes positives et ambitieuses qui ont cru en moi et en mes compétences.

Et puis, à chaque moment de faiblesse, je médite et je me dis que nous sommes plus de 7 milliards de personnes sur terre. Beaucoup de gens ont réussi et je dois sûrement en faire partie. Il y a toujours une opportunité quelque part, il faut juste savoir en profiter.

Quels sont vos projets à venir ?

J’en ai tellement. Dans le cadre de mes activités actuelles, je tiens à cœur de développer mon travail.

J’envisage aussi de m’inscrire au programme de doctorat dans un avenir proche, et de continuer à suivre des formations afin d’accéder à d’autres opportunités et d’élargir mes ambitions et mes projets.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Chaque femme a une passion, et chaque femme est capable d’atteindre ses objectifs. Mon conseil est de ne jamais lâcher nos rêves, car parfois on lâche prise à deux pas du succès. Soyez fortes et positives. La vie est belle.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Grâce aux efforts de sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, la situation de la femme a connu beaucoup d’avancées. A mon avis, la société et l’entourage jouent aussi un rôle important, vu que certains font obstacle à l’épanouissement des femmes en prenant les traditions ou la religion comme freins, alors que c’est loin d’être le cas. La femme a toujours eu un statut qui la respecte et l’honore. Et au bout du compte, l’homme et la femme sont égaux devant Dieu.

Votre avis sur le site ?

Je suis bien heureuse d’avoir l’opportunité de rejoindre cette plateforme riche en profils intéressants de femmes marocaines fortes et ambitieuses qui ont réussi dans leur carrière, et certes il y en a d’autres.

 

Dernier mot ?

Je vous félicite pour cette initiative qui rend hommage à la femme marocaine. Et je conclu avec une citation de Socrate : « La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. »

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2021

Bouton retour en haut de la page