Yacout Fassi Fihri

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Yacout Fassi Fihri, 24 ans, de Marrakech et auditrice junior au sein de la société de Newrest .

J’ai obtenu mon bac à l’institution Lamrani option science physique , puis j’ai poursuivi mes études à l’université Cadi Ayyad au sein de la faculté juridique économique et sociale où j’ai obtenu ma licence fondamentale en management à l’international, puis j’ai obtenu mon master en finance économie appliquée option CCA (contrôle, comptabilité et audit) à l’Université Internationale de Rabat. Et actuellement j’occupe le poste d’auditrice junior et contrôleuse de gestion à Newrest sur Rabat .

Depuis que je me suis orientée en économie j’ai découvert ce don d’analyse que je porte, et quand je suis rentrée dans le monde du travail j’ai trouvé cette habilité de détecter les anomalies. Ainsi de contrôler les différents sites que j’ai dans les différentes missions.

– Quels sont vos projets à venir ?

Je découvre petit à petit le monde du travail et ma carrière vient tout juste de commencer! En vrai, j’aimerais bien concevoir mon propre projet, avancer dans la vie et visiter différents pays pour pouvoir y pratiquer ma propre expérience.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Le moment qui m’a marqué le plus est après l’obtention de ma soutenance, plusieurs personnes ont contribués à ma chute, et ça en a résulté la perte de ma motivation, mais à partir du mois d’octobre, j’ai su me relever par moi même, j’ai découvert une force en moi qui m’a permis par la suite de me relever et de me dire au plus profond de moi que personne n’aura plus jamais le droit de me détruire. Mais aussi, j’ai pu obtenir cette force grâce à l’entourage positif qui m’entoure et ne cesse de m’encourager. Il faut toujours s’entourer de personnes qui vous apportent que le positif et qui vous soulèvent vers le haut.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil est de ne surtout jamais baisser les bras dans les moments difficiles, il faut toujours croire en ses rêves et aller jusqu’au bout. La réussite après de d’innombrables efforts a toujours bon goût.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Je suis fière de la femme marocaine, de cette femme d’hier qui a pu se battre pour les droits qu’est en train de vivre la femme marocaine d’aujourd’hui qui elle même est en train de se battre pour les droits de la femme marocaine de demain.

– Votre avis sur le site ?

Ce site réservé pour la femme est dont le fondateur est un homme est un grand pas pour faire entendre la voix de la femme marocaine et de découvrir le parcours enrichissant de chacune d’entre elle et d’en conclure une morale pour pouvoir avancer dans la vie.

– Dernier mot ?

Je remercie le fondateur de m’avoir donné la parole pour pouvoir partager mon parcours, ainsi je vous dis mesdames, ne baissez jamais les bras, vous pouvez toujours le faire.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2022


Bouton retour en haut de la page