Wissale BOURAMDANE

Partager l'article

Bonjour Wissale, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Wissale BOURAMDANE, Je suis Responsable Communication chez VINCI Energies Afrique de l’Ouest.

Racontez-nous un peu votre parcours

Après l’obtention de mon master en Marketing et actions commerciales à l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d’El Jadida, duquel je suis sortie Major de promo, j’ai été sélectionnée, dans le cadre d’une convention, pour continuer mes études en France. J’ai donc eu un second Master en Marketing des services à l’institut d’Administration des Entreprises à Brest.

Tout de suite après, j’ai décroché un poste de « Marketing Agent » pour le compte de Talent.com, un moteur de recherche d’emplois, puis évolué pour occuper le poste de « Country & Marketing Manager » au sein de la même boite.
Un an et demi plus tard, j’ai quitté Talent.com pour une nouvelle aventure chez VINCI Energies Afrique de l’Ouest.

J’ai commencé en tant que « Chargée de communication », puis je suis passée à Responsable Communication, poste que j’occupe actuellement.

Comment est née cette passion pour la Com ?

A vrai dire, c’est un pur hasard ! J’avoue que j’ai toujours aimé la rédaction, l’organisation d’événements, le lancement de projets innovants et on m’a toujours qualifié de créative.

Mais ma vraie passion pour la communication est née chez VINCI Energies Afrique de l’Ouest.

Communiquer dans un environnement industriel est un vrai défi et c’est ce qui me plaît dans la fonction que j’exerce.

Quels sont vos projets à venir ?

Dans le court terme, je compte consacrer un peu de temps pour mettre en place des actions humanitaires, en collaboration avec des associations un peu partout au Maroc.

Puis, Sur le long terme, j’ai pour ambition de devenir une des femmes les plus influentes dans les métiers de la communication. (Il faut juste y croire pour y arriver ! Rires).

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Croire en ses rêves jusqu’au bout ! Il ne faut surtout pas se mettre les bâtons dans les roues, tout est réalisable du moment qu’on se donne les moyens, ça prendra le temps qu’il faudra, mais ça arrivera.

Autre point très important, se fixer des objectifs SMART ; Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporellement définis.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je pense que nous sommes sur la bonne voie, beaucoup de choses ont été réalisées, comme la révision de la Moudawana en 2004 ou le principe d’égalité homme-femme institué dans la constitution de 2011, mais nous avons encore du chemin à parcourir !

Selon le FMI, le taux de participation des femmes à l’économie ne dépasse pas 25%, ce qui freine la croissance économique du pays.

À mon avis, il faut fournir davantage d’efforts en matière de lutte contre l’analphabétisme dont le taux est assez alarmant, notamment dans le milieu rural où la déperdition scolaire chez les femmes est plus élevée, et puis pourquoi pas, imposer aux entreprises des quotas de femmes à respecter.

Votre avis sur le site ?

L’idée de créer un site web destiné à la femme Marocaine est super !

En plus d’être Ergonomique, je trouve le contenu vraiment intéressant. Un petit coup de cœur pour les rubriques Portrait et Interviews qui nous font découvrir toutes ces femmes combattantes source d’inspiration pour nous toutes, et dont le Maroc devrait en être fière.

Dernier mot ?

Je vous remercie de m’avoir sollicité pour cet interview afin de partager avec vous mon expérience. C’est tout un honneur pour moi ! À très bientôt j’espère.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2021

Quitter la version mobile