Wafaa Khalifi

CEO deputy de SUEZ Maroc

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Wafaa Khalifi, CEO deputy de SUEZ Maroc. Je suis maman de deux merveilleux enfants. Je suis expert-comptable diplômée. Je suis également active dans le monde social et associatif, je suis trésorière de Aquassistance Maroc & bénévoles dans d’autres associations.

Racontez-nous un peu votre parcours

Après plusieurs années dans le consulting et l’audit, j’ai rejoint en 2010 le Groupe SUEZ, d’abord chez sa filiale Lydec et depuis 2017 chez SUEZ Maroc.

Je suis une passionnée de l’environnement. Travailler dans le Groupe SUEZ me permet de concilier entre ma passion et celle d’être active dans le monde de l’entreprise.

Comment se passe une journée de travail pour une CEO Deputy?

Chaque jour apporte en effet son lot de challenges et ne ressemble pas aux jours précédents. Mes journées sont rythmées par des rencontres avec des clients de différents horizons (ministères, public et privés) mais aussi par des visites de nos implantations dans différentes villes au Maroc, ce qui se traduit par des déplacements fréquents.

Au sein du Groupe, je fais également partie de l’équipe Afrique Proche-Orient. A ce titre, j’assure quelques missions sur d’autres pays de la région.

Quels sont vos projets à venir ?

A SUEZ Maroc, nous aspirons à développer notre activité sur des métiers créateurs de valeur comme la valorisation des déchets industriels ou encore le traitement des déchets municipaux dans des Green landfill 2.0.

Le portefeuille de projets de SUEZ Maroc comporte actuellement des projets structurants et d’avenir comme la création des plateformes multimodales de gestion des déchets industriels ou encore l’upgrade de nos installations de traitement et de valorisation.

Par ailleurs, SUEZ Maroc s’est fixé comme objectif d’être un acteur incontournable pour le développement durable au Maroc. Nous accompagnons nos clients et partenaires pour la mise en place de solutions plus respectueuses de l’environnement, favorisant l’économie circulaire et réduisant l’empreinte carbone.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

A mon sens, il faut s’armer de persévérance jusqu’à l’atteinte de ses objectifs. C’est un travail au quotidien pour garder le cap et tracer sa voie. Je pense également à l’implication et le sérieux, mais j’ai envie de dire qu’est c’est pratiquement inné chez la femme.

Autre conseil, il faut enrichir son « network » : s’entourer et être en contact avec des personnes, hommes et femmes, qui vous permettent d’aller de l’avant et qui vous inspire chaque jour.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je pense que le cadre juridique et légal est très favorable au Maroc. Nous sommes très avancés en matière de droits de la femme comparé à la situation dans d’autres pays.
Cela dit, les lois ne suffisent pas ! il faut que nous portions au quotidien l’esprit des droits de la femme pour plus d’égalité et de reconnaissance et ce, par toutes les composantes de la société marocaine.

Votre avis sur le site ?

Un site très dynamique avec un contenu intéressant. Je salue le fait que le site s’est donné comme vocation de soutenir la femme marocaine et de mettre en avant les femmes actives pour la société.

Dernier mot ?

Pour toutes les femmes marocaines, continuons sur notre lancée, imposons-nous, brisons le plafond de verre, nous allons finir par réaliser toutes les avancées espérées de la situation de la femme au Maroc.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2021

Exit mobile version