Sidqui Marièm

 

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Sidqui Marièm, 28ans Social Média Manager et Coach de vie certifié en coaching thérapeutique, scolaire, parentale, PNL et l’hypnose.

Diplômée en management, Ressources humaines, technologie de l’information et de la communication, en Marketing Digital et en journalisme. Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat et j’ai fondé mon projet en marketing Digital, l’audiovisuel et journalisme @msuccesbusiness. Et récemment, je me suis lancée en coaching thérapeutique @mlifecoach .

En parallèle, je participe à des activités non lucratives avec des associations, là ou je trouve un énorme plaisir à faire du bénévolat, Je suis aussi passionnée par les voyages, le théâtre, la photographie et la cuisine.
Je suis une femme simple qui trouve son bonheur en passant du temps entre copines, à faire une balade sur la plage, ou même à écouter de la bonne musique. And #alwayssayalhamdulillah

Ma devise dans la vie est la transparence, honnêteté, et la sincérité, Je préfère être détestée pour ce que je suis que d’être aimée pour ce que je ne suis pas. Je vis ma vie et j’en collecte des souvenirs.

كأنك تعيش أبداً واعمل لآخرتك كأنك لدنياك تموت اعمل غداً

– Et pourquoi ce secteur d’activité

« CHOISIS UN TRAVAIL QUE TU AIMES ET TU N’AURAS PAS À TRAVAILLER UN SEUL JOUR »
Chaque personne à ses passions qui l’orientent dans le choix des études et le secteur d’activité. Dans mon cas, j’ai toujours aimé le domaine artistique : Cinéma, photographie, montage vidéo, bandes d’annonce et publicité, le choix des images et couleurs…ce qui m’a poussé à faire des études en Marketing.

Le social média manager est un métier enthousiaste qui demande de la créativité et de s’adapter avec les tendances, les besoins des clients. Ça me fait plaisir de travailler avec mes clients dans différents domaines et activités.
J’ai toujours considéré que la réussite des projets de mes clients est aussi ma réussite. Je travaille avec amour et enthousiasme. J’aime mon travail et j’en trouve tout le plaisir.

D’autres part, je me trouvais aussi bien en coaching, Dans mes plus beaux souvenirs, les plus lointains, J’ai toujours eu cette capacité de soutenir et écouter.

Depuis mon jeûne âge j’aime écouter et aider mes amis et mes proches en leurs apportant conseils ou même leurs rendre des services s’il en faut, j’adorerais être présente pour eux. J’ai découvert petit à petit qu’ils voient en moi une bonne auditrice, sérieuse, sage et prête à leurs consacrer du temps, ce qui les a encouragés à partager avec moi leurs problèmes, doutes, et confessions…. Leurs témoignages par la suite m’ont fait chaud au cœur, Je me sentais super contente quand j’aperçois mon impact positif. Ça m’a toujours procuré un sentiment de bonheur, de fierté et de joie.

Les programmes de Talk-shows télévisés, politiques culturels, et sociales traitant les sujets de famille, des enfants et de l’éducation, m’intéressait beaucoup.

Aujourd’hui à l’âge de 28 ans j’ai pu transformer ma passion à mon métier à ma mission de vie. J’ai fait des formations professionnelles en coaching thérapeutique qui m’a permis d’obtenir des techniques thérapeutiques pour en faire un travail en bon et en forme. Je fais maintenant de ma passion mon travail de tous les jours en parallèle avec mon travail au secteur marketing et communication que j’adore aussi au même degré.

Coach en développement personnelle est le métier que j’ai choisi par amour et passion, c’est un métier noble qui permet l’accompagnement de la personne afin de développer son épanouissement et son bien-Etre.
Mes projets d’avenir c’est de créer plusieurs programmes et d’apporter plusieurs actions au service de l’homme et de l’humanité. Stay tuned !


– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Comme toute personne, j’ai traversé des moments difficiles dans ma vie. J’ai vécu la perte d’un cher après longue durée de souffrance avec sa maladie, j’ai vécu la trahison, le manque de reconnaissance… Des moments difficiles qui ont fait de moi la personne forte que je suis aujourd’hui. Cela m’a aidé à comprendre bien la vie, à reconnaitre la valeur des personnes qui nous aiment et soutiennent, cela m’a appris à supporter douleur et surtout à vivre et savourer le moment présent.
Les blessures profondes, le cœur brisé et la désintégration de l’âme, C’est l’antidote de notre maturité et de notre conscience.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Confiance en soi et persévérance : Ne baissez pas les bras, jamais dire jamais, soyez patientes et aillez confiance en soi !
Vous n’êtes pas obligé d’arriver ou les autres sont déjà arrivés. Il faut plutôt se surpasser soi-même, devenir la meilleure version de vous-même, devenir mieux que ce que vous étiez hier !

Acceptez l’échec, L’échec nous donne la possibilité de rebondir, d’apprendre de nos erreurs, et nous aident à apprécier le succès.

Les obstacles ne doivent pas vous arrêter.si vous vous trouvez face à un mur, ne faites pas Demi-tour et n’abandonnez pas, trouver comment l’escalader, le traverser ou le contourner. Souvent on fait face à des difficultés, le mieux c’est d’augmenter son rythme pour atteindre l’objectif voulu.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Si je n’étais pas une marocaine j’aurais aimé l’être.
Pour moi, je trouve que la femme marocaine est la meilleure version qu’une femme peut l’être : belle, forte, combattante, talentueuse, intelligente… elle déborde d’énergie et réussi bien l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Et aujourd’hui on la voit présente dans tous les domaines malgré toutes les circonstances d’une culture masculine et ses vestiges de violence et d’injustice.

8– Votre avis sur le site ?

J’ai adoré l’idée du site, Cela m’a fait énormément plaisir de voir un site dédié à 100% à la femme marocaine. C’est aussi un espace pour mettre en avant les initiatives qui placent les femmes au cœur de la création ainsi que leur participation à la vie sociale, politique et économique.
Merci la marocaine.com

9– Dernier mot ?

Une femme transformera toujours la douleur en force, ne baisse jamais les bras, ne cesse jamais de croire. N’abandonne jamais.

Votre jour viendra. On tombe, on pleure mais on finit toujours par se lever…On se trompe, on se déteste mais toutes ces choses nous font grandir et avancer sur le chemin de la vie !

Rester positif ne signifie pas être heureux tout le temps. Ça signifie que même les jours difficiles, tu restes convaincu que des jours meilleurs arrivent. Parfois, il faut connaitre la tristesse pour connaître le bonheur, entendre le bruit pour apprécier le silence et vivre l’absence pour valoriser la présence.

Personne ne peut vous battre si vous savez gérer vos moments de faiblesse et de temps libre et rester identique à votre force, si vous vous tenez devant tout cela et dites calmement que je ne casse pas, Il ne faut pas hésiter à travailler sur soi, c’est le meilleur cadeau qu’on puisse s’offrir…

Il est bien d’être quelqu’un d’important mais il est plus important d’être quelqu’un de bien.
Love the life you live & live the life you love and #alwayssayalhamdulillah

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mai 2022

Bouton retour en haut de la page