Salwa AKHANNOUCH

Salwa AKHANNOUCH

Salwa Idrissi, alias Madame Akhennouch , est la petite fille maternelle de Haj Hmad Belfqih,

un richissime homme d’affaires berbère, qui a fait fortune dans le commerce du thé, grâce à ses partenariats d’affaires avec la famille de Hassan Raji, le fameux propriétaire des thés Sultan aux spots télé d’un autre temps. Et l’épouse d’Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et patron d’Akwa Group (distribution de produits pétroliers).

Mme Akhannouch présidente du groupe AKSAL (Fondé en 2004), est la reine locale de la franchise bien assumée qui a eu droit aux honneurs du Financial Times, la bible des milieux d’affaires, qui la cite parmi les femmes d’affaires arabes les plus en vue. Madame Akhannouch voit grand, comme le prouve son dernier projet en date : le Morocco Mall , le plus grand centre commercial d’Afrique et du Moyen Orient (Top Five Mondial). Ce centre qui regroupera les grandes marques mondiales (dior, la fnac et les galeries lafayette), et attirera 15 millions de visiteurs par an pour générer un chiffre d’affaires de 5 milliards de dirhams.

C’est en 1993, que Salwa Idrissi Akhannouch créa une société de distribution de matériaux de revêtement et de parquet. Les affaires décollent lorsque la jeune femme multiplie les accords de franchise avec de grandes marques ,la franchise Zara, introduite en 2004 au Maroc , est son principal titre de gloire.Tout en “essaimant” Zara dans tout le Maroc, Selwa Akhannouch a renforcé son ascendant sur le prêt-à-porter en introduisant, en 2006, la marque Massimo Dutti.

Sa notoriété a dépassé les frontières de son pays depuis qu’elle a lancé son groupe, Aksal, dans l’aventure du Morocco Mall, le plus grand centre commercial d’Afrique .