Saïda Abad

Première femme marocaine à conduire un TNR.

Saïda Abad, une Casablancaise, fille de cheminot, est sans doute aussi la première conductrice de train sur le continent africain. Entrée dans l’administration de l’ONCF en 1992, elle a été la seule, parmi trois femmes candidates, à passer avec succès les tests d’aptitude au métier de conductrice et assure désormais la liaison entre les 120 kilomètres qui séparent la ville de Salé, jumelle de Rabat, et l’aéroport Mohamed V de Casablanca.

Saïda Abad, selon l’ONCF, a suivi une formation de près d’un an avant de pouvoir prendre en main seule la conduite d’un train, pour le moment entre Casablanca et Rabat.

Mais il lui faudra encore attendre environ quatre ans et d’autres examens pour pouvoir circuler sur l’ensemble du réseau ferré marocain aux commandes de n’importe quelle machine.

Bouton retour en haut de la page