Rania Dorhmi

Photographe

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Rania dorhmi, artiste photographe autodidacte née à Rabat

Racontez-nous un peu votre parcours

J’ai eu mon deug en biologie à la faculté des science, puis j’ai fais des études en graphique design à collège la salle ou j’ai eu mon diplôme,

Et votre vie professionnelle ?

J’ai travaillé autant que responsable recouvrement dans une société médicale avant de me consacrer complètement à la photographie;

Comment est née cette passion pour la photographie ?


J’étais auparavant membre actif dans l’association de photographie 3ème œil une association qui malheureusement a fermer ses portes pour manque de moyen mais qui m’était très bénéfique.

Ma passion est née depuis mon jeune âge, quand ma mère nous prenait en photo, moi j’adorais poser pour elle..

 

 

Quels sont les événements qui ont changé votre vie

– L’événement qui a bousculé ma vie c’est le décès de ma mère allah yrhemha à l’age de 9 ans

Quels sont vos projets à venir ?

Je travaille sur un projet artistique pour le moment et j’ai lancé un petit projet de dattes farcies et enrobées (tmira chocodattier) en compagnie de mon amie d’enfance.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Ce que je peux dire aux femmes c’est de se battre pour réaliser leurs rêves, aller jusqu’au bout et être patiente parce que ca ne sera pas facile et ça vaut vraiment la peine.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

C’est vrai que la situation de la femme s’est un peu améliorée depuis l’âge de nos parents et nos grand parents mais cela reste hélas insuffisant parce que celle ci affronte énormément de défis au quotidien entre ce que la société attend d’elle ce que la famille espère voir en elle et tous les harcèlements qu’elle subit en silence.. Parfois on oublie que c’est un être qui a tout aussi des rêves et d’ambitions et qu’elle n’est pas juste « une machine de reproduction »

Votre avis sur le site ?

Je trouve que ce site est une belle initiative pour faire entendre la voix de la femme et mettre au feu des projecteurs tous les exploits qu’une femme ambitieuse peut accomplir.

 

Dernier mot ?

Je vous remercie pour cet interview et par la même occasion je me permets de lancer un appel au responsables sur la situation des artistes au Maroc, j’espère avec ce nouveau gouvernement voir une amélioration ou un peu de considération pour tous les artistes du Maroc.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2021

Bouton retour en haut de la page