Ouiame FILALI MARZOUKI

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Ouiame FILALI MARZOUKI, entrepreneure, enseignante chercheur et consultante IT.

Racontez-nous un peu votre parcours

J’ai fait des études d’ingénierie en informatique, suivies d’un doctorat en ingénierie pédagogique et systèmes d’apprentissage en ligne, en parallèle avec de l’enseignement et la recherche dans une école d’Ingénierie à Casablanca.

L’enseignement m’a beaucoup appris sur moi-même et sur mes compétences en leadership. Je reçois toujours des témoignages et des messages de mes étudiants qui me montrent à quel point j’ai réussi à faire passer pas seulement mes connaissances, mais aussi mon énergie, ma passion et mon dévouement pour impacter et faire de la différence. C’était et c’est toujours ma philosophie dans tout ce que j’entreprends.

Mon parcours entrepreneurial a déjà commencé en faisant partie du comité de lancement d’une initiative entrepreneuriale dans le cadre de la communication sur le statut étudiant-entrepreneur, et ce à travers des événements rassemblant des acteurs de l’écosystème Marocain. Toujours dans la logique d’apprendre et de découvrir, j’ai participé à un programme d’échange professionnel aux USA financé par le département d’Etat Américain. L’expérience m’a permis de rencontrer des entrepreneurs et des professionnels du monde entier, des personnes qui militent pour une cause, qui croient en le changement et la prise d’initiative et qui ont choisi des voies non conventionnelles. J’ai eu l’opportunité de visiter des incubateurs et accélérateurs et de découvrir l’écosystème entrepreneurial et la culture Américaine.

Munie d’une ambition sans limites, et d’un bagage de 7 ans d’expérience dans le milieu professionnel, je me suis fixée comme objectif de développer un business qui impacte et change des vies. A mon retour, j’ai lancé plusieurs initiatives de digitalisation au profit des artisans, des petits business ainsi que des ateliers de formation au digital.

Aujourd’hui et à travers ma boite de développement, Vitsey, nous nous spécialisons dans la transformation digitale à travers le développement de solutions sur mesure : des plateformes Web, d’applications mobiles et d’ERP. Plus qu’un outil, la technologie est devenue une nécessité et un moyen de survie. Nous offrons d’abord du conseil pour choisir les bonnes solutions et nous accompagnons nos clients à fixer une stratégie de digitalisation à long terme. Nous avons aidé des business survivre à la pandémie, et nous ambitionnons de démocratiser le digital avec des processus plus automatisés et des solutions modulaires, évolutives et intégrées.

Comment est née cette passion pour le IT

J’ai toujours aimé comprendre le fonctionnement des systèmes automatisés et d’en créer, l’électronique n’était pas mon point fort mais j’ai pu exceller en informatique. L’IT permet de créer de la valeur, de transcender les limitations matérielles du monde réel. Chaque solution créée est une œuvre.

Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Ma participation à un programme d’échange professionnel aux Etats-Unis.
Mon bénévolat comme enseignante et mentor dans un orphelinat de filles dans ma ville natale, Fès.
Le moment où je me suis rendu compte que je peux devenir qui je veux….

Quels sont vos projets à venir ?

  • Lancer un centre de recherche en entrepreneuriat
  • Se développer à l’échelle internationale
  • Et toujours militer pour un meilleur avenir des femmes au Maroc.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Pas vraiment un conseil, plutôt une philosophie de vie : Tu es ta seule force et ta seule limitation.
Oser rêver et se donner les moyens pour y arriver, garder un brin de folie, Bien s’entourer et apprendre des meilleurs, réseauter et surtout s’amuser.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Elle s’améliore et je me sens chanceuse de faire partie de cette génération de femmes. Une génération qui a appris à dire NON, à être différente et à choisir. Des femmes qui ont défié plusieurs stéréotypes et qui ont excellé dans plusieurs domaines.

Il faut travailler encore sur le mindset de la femme pour briser le plafond de verre. On a longtemps appris à la femme et ancré l’image de maman, épouse, mais pas celle de leader et entrepreneur et surtout que l’une n’exclue pas l’autre.

Votre avis sur le site ?

Une belle initiative pour donner parole à la femme mais surtout pour donner un rôle model. Montrer à la femme elle-même qu’elle peut aspirer à des voies différentes.

 

Dernier mot ?

La liberté qu’on gagne en temps qu’entrepreneur, vient avec plus de risque et de responsabilité. C’est un processus continu d’apprentissage, d’expérimentation et de prise de risque ; n’oubliez pas de vivre et de profiter du chemin.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2021

Bouton retour en haut de la page