Nisrine AMMOR

Chargée de la communication digital

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Une marocaine qui fait de son mieux ! Nisrine, 25 ans passionnée par la découverte de l’adrénaline
Je suis actuellement dans la communication digitale depuis cinq belles et enrichissantes années, je fais du sauvetage d’animaux errants car oui, eux aussi ont besoin d’avoir une vie simple et sereine, je participe au soutien scolaire des enfants et je dessine tout ce qui peut me plaire.

Racontez-nous un peu votre parcours

J’ai eu mon baccalauréat en sc. Économie et suite aux recommandations de mon professeur je me suis inscrite à l’Ecole Française des Affaires, ayant passé 2 années, j’ai misé sur une spécialisation en E-management, E-marketing à Toulouse Business School. J’ai opté pour une formation en alternance pour passer à la pratique et j’ai donc commencé comme rédactrice Web pour devenir ensuite Community manager dans une grande boîte de communication. J’ai eu une opportunité pour aller creuser encore plus sur d’autres horizons comme coordinatrice social Media. J’ai fait des formations en graphisme et les animations 3D et maintenant je suis chargée de la communication digitale dans une multinationale, pas mal non ?

Comment est née cette passion pour le Digital ?

Je me suis vite retrouvée dans l’art du digital, car voyez-vous, le monde tourne autour de ça, j’étais à la fois passionnée par les fondamentaux de ce métier mais également curieuse de comprendre comment ma cible résonne et pense ! C’est comme si on regardait le monde à travers leurs yeux, comprendre quand est-ce qu’on doit publier pour avoir plus de visibilité, savoir exactement leur besoin mais aussi leur besoin caché et les attirer vers quelque chose qui ne sont pas prêt d’oublier qui s’appelle la créativité !

Quels sont les évènements qui ont changé votre vie

J’avais fait auparavant une formation pour les enfants qui consistait à revoir la vraie définition du digital et comment on peut vraiment utiliser les réseaux sociaux pour en faire un métier noble. C’était une expérience qui restera marquée à jamais dans ma mémoire mais aussi dans mon esprit.

Quels sont vos projets à venir ?

– Fonder une association pour les animaux en détresse, sensibiliser les gens au Maroc de la vraie valeur des animaux
– Publier un bouquin sur comment je vois les choses professionnellement et personnellement sans langue de bois
– Créer un jeu adapté aux personnes qui sont dans le besoin (trisomique, troubles mentaux…)

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Concentrez-vous sur votre vraie nature, elle vous guidera à trouver toutes les réponses à vos questions, il ne faut jamais se comparer aux objectifs des autres ni aux situations.

Nous avons tenu jusqu’ici et nous avons vécu des choses que nous-mêmes sommes capables de défendre donc ne laissez pas quelqu’un d’autres écrire votre bouquin avec votre chapitre, votre vécu !

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Il y a plusieurs types de femmes au Maroc, celle qui a compris qu’elle n’était pas faite que pour procréer, celle qui a peur du regard des autres et renonce à ses droits les plus humaines, celle qui se fait entendre à 100 km, celle qui se bat pour arrondir la fin de ses mois et qu’elle ne pense même pas à sa situation, celle qui n’a pas été scolariser mais qui est devenue un exemple à suivre… Pour mon cas, je n’ai pas un réel avis la dessus sauf que j’aimerais que toutes les femmes puissent en moins écouter leur cœur et se poser la question de « est-ce que je me vois comme ça d’ici 5 ans ? »

Votre avis sur le site ?

Le site est très bien présenté avec de beaux visages de femmes, simple et élégant.

Dernier mot ?

Il faut vivre non pas survivre !

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Aout 2021

Bouton retour en haut de la page