Maria Latifi

Première femme marocaine à diriger une chaîne de télévision "La Quatrième" (SNRT).

Partager l'article

Maria Latifi a occupé le poste de directrice de la chaîne éducative Arrabiaa, de la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) depuis son lancement en 2005 jusqu’à 2017.

Son agrégation en français au mi­nistère de l’Education nationale, lui offrait aisément un accès à l’ensei­gnement, seulement Maria Latifi n’a pas choisi la facilité et a préféré se lancer dans un univers des plus com­pliqués. Elle met un pied, pour la pre­mière fois, dans le monde médiatique et débute par un poste au sein de 2M.

La culture sera son bâton de pèle­rin, dès 1993 quand elle commence ses prestations télévisées sur la deu­xième chaîne. Et c’est d’ailleurs l’an­née où elle sera décorée Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques de la République française.

En 1998, elle est nommée à la tête du Centre de l’Audiovisuel et du Multimédia, à Rabat.

Elle animera et brillera en tant que productrice d’émissions culturelles qui ont marqué toute une génération comme Préface, en langue française, puis le magazine culturel bilingue Regards, et puis l’émission de re­nommée et le rendez-vous littéraire incontournable Namadij.

En 2005, elle se voit confier les rênes d’Attaka­fia, la chaîne à vocations éducative et culturelle de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision.

Par la suite, la lourde responsabilité de pré­sider aux destinées de la quatrième chaîne marocaine revient avec mérite à la professionnelle de la culture et de l’audiovisuel.

La journaliste Maria Latifi est décédée 15 mai  à l’âge de 66 ans des suites d’une longue maladie

Bouton retour en haut de la page