Lutter contre le ventre ballonné

Partager l'article
Conseils pour lutter contre le ventre ballonné

Un petit ventre qui pointe ? Le ballonnement abdominal, un vaste fléau qui touche même les femmes les plus minces qui n’ont pas de problèmes de poids.

La ou les causes de cette disgrâce que représente la « bedaine », n’est pas uniquement liée à l’accumulation de graisse mais peut avoir diverses origines que nous allons aborder dans notre dossier.

Les causes du ballonnement abdominal

On peut tout d’abord trouver une origine liée aux hormones. Ainsi une femme dont les menstruations sont proches aura souvent un ventre plus gros. Des déséquilibres hormonaux peuvent aussi en être la cause.

Des pathologies intestinales entraînant une mauvaise digestion peuvent aussi être un facteur.

Une musculature abdominale manquant de tonicité peut être à l’origine de cet in esthétisme.

Certaines maladies psychosomatiques peuvent aussi avoir une incidence : l’anxiété par exemple peut entraîner une aérophagie elle même à l’origine du ballonnement abdominal et de cette sensation désagréable.

Conseils pour limiter les ballonnements abdominaux

Pour prévenir la sensation de ballonnement après un repas, il est important de manger sans se presser, de mastiquer soigneusement les aliments. Prendre un repas assis, à table et dans le calme est primordial.

Oubliez donc les repas pris sur le pouce, en conduisant ou en faisant vos courses entre midi et deux heures. Même sur votre lieu de travail, la pause repas doit être une véritable pause quel que soit le mode de restauration que vous ayez choisi.

Si vous êtes souvent sur les routes, veillez dans la mesure du possible à ne pas reprendre le volant immédiatement après le repas ; une petite pause café sera la bienvenue.

Eviter le stress ! L’angoisse, le stress sont en effet souvent à l’origine de dysfonctionnements intestinaux.

Surveillez votre alimentation

Consommez régulièrement des aliments qui se digèrent facilement tels que le riz ou les pâtes (attention pas d’excès de sauces !). Préférez-les additionnés d’un filet d’huile d’olive.

Les oignons, poivrons ou encore la salade verte peuvent aussi être néfastes s’ils sont consommés trop fréquemment.

Préférez des légumes cuits qui sont plus digestes.

L’eau plate est vivement recommandée pour accompagner vos repas et pour vous hydrater tout au long de la journée. Les boissons gazeuses et autres sodas sont à proscrire ou à consommer que ponctuellement.

Les laitages au bifidus peuvent aider certaines personnes à lutter contre les ballonnements.

Une hygiène de vie saine avec une activité sportive régulière est aussi la clé de vos soucis.

En cas de ballonnements persistants et douloureux, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant qui saura vous conseiller et vous prescrire au besoin un traitement adapté.

Bouton retour en haut de la page