Loubna EL ouardighi

Consultante, formatrice et coach

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Loubna EL ouardighi, je suis une passionnée du leadership et du développement humain. Je me définis comme une gestionnaire tournée vers les résultats et un leader communicant qui se ressource du partage et du contact positif humain.

Ma mission est d’apprendre quotidiennement, me développer et accompagner les gens pour grandir et de devenir un acteur positif dans leur entourage. Je crois que chacun être humain a un potentiel caché et qu’on a été tous façonné non pas pour réfléchir et diriger notre vie mais pour accepter le chemin tracé et subir sa  destinée.

Prendre conscience permet à la personne de devenir acteur de sa vie, de ses choix et responsable de ses résultats. Plusieurs personnes ont pris des responsabilités très grandes dans des organisations sans être outillé autant que le leader alors que le leader comme dit John Maxwell est celui qui connait le chemin, prend le chemin et montre le chemin.

Ma vision est de créer des organisations qui valorisent et développent l’être humain, un lieu d’épanouissement et de performance pour toutes les équipes. Ma mission est d’outiller les responsables dans le domaine de leadership et d’accompagner les organisations pour créer des environnements de développement et de performance car tout commence et tout se termine par le leadership.

Racontez-nous un peu votre parcours Et votre vie professionnelle ?

Je dispose d’un parcours de 20 ans d’expérience professionnelle en Ressources Humaine, leadership, Management, et gestion de projet et de portefeuilles. Mon parcours professionnel a commencé en 2000 au sein d’une multinationale, dans lequel j’ai occupé plusieurs fonctions : Business Unit IP Manager Nord d’Afrique, Services sales manager, Program Manager et Customer Project Manager au niveau de l’Afrique et de l’Europe. Depuis plus de 7 ans, j’interviens en tant que consultante autour des problématiques de Ressources Humaines,
leadership ; changement organisationnel et gestion des projets Complexes, auprès de plus plusieurs sociétés et universités nationales et internationales.

Je suis formatrice et coach en leadership certifiée par John C Maxwell l’expert américain numéro 1 au monde en leadership et je détiens un Master en Télécoms Management de L’INT Paris et un diplôme en Génie civil de l’Ecole Mohammedia d’Ingénieurs. Depuis 2005 je certifiée Project Manager Professionnel, je suis aussi certifiée Master Coach de la haute Institut de coaching de Genève accrédité par ICF et certifiée Exécutive coach for leaders de Marshall Goldsmith Center en 2018.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie

Beaucoup d’évènements et plusieurs rencontres ont fait de moi la personne que je suis maintenant.

J’ai appris de mes échecs plus que de mes réussites et je suis le fruit des expériences que j’ai vécu et des mentors et personnes qui ont cru en moi et qui m’ont poussé à me dépasser et à découvrir mon vrai potentiel.

En 2000 un mentor Suédois m’a posé 2 questions qui sont restées avec moi durant toute ma vie : Loubna  pourquoi tu as choisi l’ingénierie ? et Loubna comment tu te vois dans 2 ans et dans 5 ans ? Des questions très difficiles pour une personne qui suit  le meilleur chemin tracé par la famille sans réfléchir au lendemain.

Ces simples questions, une invitation à réfléchir à qui je suis ? À ce que je veux ? Et à faire des choix conscients et à supporter les conséquences de mes choix. Des questions qui m’ont poussé à devenir acteur dans ma vie. on fait nos choix et nos choix nous font.

J’étais une perfectionniste, j’ai été élevé pour ne pas accepter l’échec. j’ai été sélectionné pour un programme intensif de développement de leaders avec Georges Washington University. j’ai eu mon premier certificat lead yourself en 2005. J’ai échoué lors de la deuxième certification Lead leaders en 2006 que je vais avoir deux ans plus tard en 2008 ; Ce certificat se résumait en une journée de mises en situations demandantes émotionnellement avec 19 leaders de différents nationalités. j’ai appris énormément de cet échec :

– La personne la plus difficile à gérer est nous-même et l’ego est notre ennemi quotidien. il faudra toujours se poser la question est ce qu’on sert ou on se sert …
– QI est important et il ne nous peut pas nous aider dans nos interactions et relations humaines ; il faut développer notre quotient émotionnel. et notre quotient spirituel : le sens des choses.
– L’apprentissage et le développement sont des projets de vie quotidiens

Quels sont vos projets à venir ?

  • Contribuer avec le réseau Moroccan Leadership Network à promouvoir une culture de leadership basée sur le respect, le développement du potentiel et la valorisation de l’humain au sein des établissements, des  universités et organisations marocaines et africaines.
  • Contribuer au sein de L’AFEM à autonomiser et à développer la fille et la femme marocaine

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

  • Ayez confiance en vous et arrêter de vous excuser pour ce que vous êtes
  • Entourez-vous des personnes qui vous valorisent, vous encouragent et croient en vous
  • Cherchez votre propre vocation et votre chemin  et suivez-les
  • Investissez en vous et apprenez chaque jour et comparez-vous à une seule personne : votre version d’hier.
  • Sortez de votre zone de confort, osez, échouez et aspirez au meilleur.
  • Gardez votre sensibilité et aspirez toujours à ajouter de la valeur autour de vous

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc

Je pense que la situation de la femme a certes évolué et elle a eu plusieurs acquis dans plusieurs domaines, mais elle reste complexe. Durant ces dernières années, les droits des femmes ont connu une accélération des réformes, Depuis plusieurs pas positifs ont été franchis, dans le domaine politique, avec la mise en place du quota pour les élections, la multiplication des nominations de femmes à des postes de responsabilité.

La constitution de 2011 a conféré une place de choix à la participation de la femme dans la vie politique, eu égard à son rôle de levier pour la démocratie, à travers mise en place de mécanismes à  même  de réaliser le  principe de parité et de permettre aux hommes et femmes de jouir sur un pied d’égalité, des droits et libertés  à  caractère civil, politique, économique,  social, culturel et environnemental. Le code de la famille de 2004 a constitué une réelle avancée, il a consacré les principes de liberté  et d'égalité  entre l’homme  et la femme. Toutefois, 18 ans après son entrée en vigueur, le débat autour de cette loi a refait  surface, notamment  les dérogations, en matière  de polygamie, ou de mariage des mineures.

Dans le milieu de travail, les taux de participation des femmes restent très faibles et elles souffrent de chômage beaucoup plus que les hommes. La femme marocaine poursuit son combat pour acquérir la pleine  citoyenneté, sans discrimination ou ségrégation, afin de pouvoir exercer ses droits dans tous les domaines aussi bien civil, politique, économique que culturel.

Pour moi, L’évolution de la condition de la femme est tributaire d’un travail de fond auprès des acteurs concernés afin d’essayer de changer les mentalités et de permettre de bâtir une société d’indépendance et de droit qui permet à la femme et l’homme d’exercer leur rôle pleinement et en toute conscience

Votre avis sur le site ?

Très intéressant et une source d’apprentissage de partage

Dernier mot ?

De tout temps, la femme fut un sujet qui fit couler beaucoup d’encre. La vie commence par elle. Une femme en harmonie avec son esprit est comme une rivière qui coule. Elle va où elle veut sans prétention et arrive à sa destination prête à être elle-même et seulement elle-même. Comme dit Maya Angelou

Mesdames, soyez le changement que vous voulez voir autour de vous car tout commence par vous

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2022

Bouton retour en haut de la page