Lina El Arabi

Partager l'article

Lina El Arabi est née en 1995 dans une famille marocaine originaire d’Oujda.

À l’âge de 6 ans, elle rentre au conservatoire de Choisy-le-Roi, puis poursuit à ceux de Vitry-sur-Seine puis du 16e arrondissement de Paris, en danse classique et en violon. Elle prend aussi des cours de théâtre à 10 ans, à Villejuif d’abord puis au lycée. À 18 ans, elle passe les auditions et intègre la classe de Christian Croset au Conservatoire de Bobigny, puis celui du 20e arrondissement dans la classe de Pascal Parsat.

En 2013, après l’obtention de son bac scientifique avec mention au lycée Brassens de Paris, elle fait un an de mathématiques appliquées aux sciences sociales (MASS) à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle suit ensuite des études de journalisme à l’Institut européen de journalisme de Paris.

En 2014, elle est remarquée dans le court métrage Sans les gants de Martin Razy, puis deux ans plus tard dans le téléfilm de Ne m’abandonne pas de Xavier Durringer, où elle joue le rôle d’une adolescente radicalisée.

En 2017, elle décroche le rôle principal dans Noces de Stephan Streker. Pour le rôle de Zahira, cette jeune belgo-pakistanaise qui se voit imposer par sa famille un mariage traditionnel, la jeune comédienne remporte le Valois de la meilleure actrice au Festival du film francophone d’Angoulême. La même année, elle participe à un album de Julie Zenatti où elle chante quatre titres en duo, notamment un avec Slimane.

Cinéma

2014 : Sans les gants (court métrage) de Martin Razy : Samia
2017 : Noces de Stephan Streker : Zahira
2017 : Eye on Juliet de Kim Nguyen : Ayusha
2018 : Deux minutes trente (court métrage) de Mehdi Fikri : Nour
2020 : Brutus vs César de Kheiron : Albana

Télévision

2011 : Parle tout bas si c’est d’amour de Sylvain Monod : Charlotte
2013 : La Déesse aux cent bras de Sylvain Monod : Malika
2016 : Ne m’abandonne pas de Xavier Durringer : Chama
2016 : Kaboul Kitchen, série créée par Marc Victor, Allan Mauduit et Jean-Patrick Benes, saison 3, épisodes 7 à 12 : Pissenlit
2019 : Philharmonia, mini-série créée par Marine Gacem et réalisée par Louis Choquette : Selena Rivière
2019 : Family Business, série créée par Igor Gotesman : Aïda Benkikir

Théâtre

2017 : Mon ange d’Henry Naylor, mise en scène de Jérémie Lippmann, au Festival Off d’Avignon, Théâtre du Chêne noir, Théâtre Tristan-Bernard
2019 : La vie est un songe de Pedro Calderón de la Barca, mise en scène de Christophe Lidon, au Centre national de création d’Orléans
2020 : La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, mise en scène de Yves Beaunesne, tournée

Distinctions

Festival Jean Carmet de Moulins 2014 : nomination comme jeune espoir féminin pour Sans les gants de Martin Razy
Festival du film francophone d’Angoulême 2016 : Valois de la meilleure actrice5 pour Noces de Stephan Streker
Globes de Cristal 2018 : meilleure comédienne pour Mon Ange d’Henry Naylor.

Bouton retour en haut de la page