Lina Benmansour

HR Manager

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Lina Benmansour, 34 ans, née à Rabat. J’occupe actuellement le poste de HR Manager dans une multinationale de renom.

Passionnée de danse depuis mon plus jeune âge, je n’ai jamais cessé d’en pratiquer depuis mes 7 ans. De la danse classique à la Kizomba (danse originaire d’Angola) en passant par la danse contemporaine, jazz, orientale, et d’autres danses latines, chacune a contribué de manière positive au développement de ma personnalité.

Racontez-nous un peu votre parcours

Diplômée de l’Université Al Akhaway depuis plus de 12 ans en gestion des ressources humaines, j’ai décroché mon premier emploi le mois même de ma graduation en tant que chargée des ressources humaines dans une grande entreprise internationale basée à Rabat. Dès lors que j’ai commencé à pratiquer ce métier, j’ai su que j’en allais faire carrière, j’ai trouvé ma voie. Il est très important pour moi de souligner que j’ai eu la chance d’intégrer comme premier emploi, une entreprise qui ne m’a pas seulement permis de pouvoir enrichir un CV, mais une organisation exceptionnelle, une véritable école qui m’a permis d’enrichir mes connaissances professionnelles et humaines.

Après 6 ans, une deuxième aventure m’attendait à Casablanca. Cette nouvelle expérience m’a permis de découvrir cette ville dynamique, poumon économique, qui m’a permis de parfaire ma formation, puis une troisième qui m’a permis de gérer 3 pays à la fois, et enfin l’actuelle, qui fait mon bonheur depuis deux ans et demi !

Comment est née cette passion pour les ressources humaines ?

Depuis toute petite, j’aime le contact humain ; être à l’écoute des gens, être entourée de personnes venant de différentes cultures, différentes classes sociales ou encore de différentes générations. Cette complexité qui caractérise l’Humain par la diversité de ses points de vue, sa créativité sans borne, et ses diverses façons d’interpréter une situation, est bien celle qui fait toute notre richesse. Et bien qu’on soit si différents les uns des autres, nous vivons ensemble et nous parvenons à construire tellement de belles choses.

L’empathie que je cultive, l’envie d’apporter des solutions, et de mettre en avant le potentiel que chacun a en lui, en comprenant ses aspirations et ses ambitions, sont les éléments principaux qui m’ont poussé à faire carrière dans les ressources humaines.

Quels sont vos projets à venir ?

Ce que je ne vous ai pas encore dit : en 2011, j’ai lancé un petit projet de vente de tissus pour caftan que j’importais. En parallèle de mon travail, histoire de trouver un moyen de mieux gagner ma vie. Grâce à cela, j’ai découvert que j’avais le goût de l’entreprenariat. Pour des raisons personnelles, j’ai dû arrêter ce petit business.

Mais professionnellement, mon métier est ma passion. L’objectif et de continuer à servir mon environnement en cultivant encore et toujours mes capacités, affinant mes compétences de façon à offrir des solutions toujours plus innovantes. Je ne suis qu’au début de mon parcours, il reste tant de sujets à voir et de défis de tout ordre à relever.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie ?

De manière positive, les événements qui ont changé ma vie sont nombreux, de la perte d’être chers à des rencontres exceptionnelles. Ce sont des évènements qui vous poussent à la réflexion et qui vous donnent la force et la volonté d’aller au bout de vos projets et vos rêves.

La diversité des pays que j’ai visité, et leurs cultures m’ont apporté une ouverture toute particulière sur le monde. Cette diversité de points de vue et de mode de raisonnement a profondément fait évoluer mes analyses. L’enrichissement est autant personnel que professionnel.

Evoluant dans le milieu artistique j’ai pu aussi rencontrer des gens de tous horizons avec qui je partage une passion commune. Ces rencontres vous offrent une force inouïe, elles ont souvent été le moteur de changements positifs.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je pense qu’il faut s’appuyer sur nos forces en cherchant à nous améliorer constamment. D’ailleurs ce conseil ne s’adresse pas spécifiquement aux femmes. Si une qualité permet la réussite, c’est la persévérance avant tout. Allez jusqu’au bout de vos idées, n’ayez pas honte de demander des conseils ou de l’aide, discutez, communiquez ! Soyons d’éternels étudiants et n’oublions pas que c’est de la discussion que jaillit la lumière.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je me considère comme très chanceuse et pour ma part, au sein d’entreprise, je n’ai pas eu à subir de discrimination particulière. Si la situation est loin d’être idéale, un travail conséquent est fait pour que nous allions vers plus de parité et que nos organisations prennent en compte les spécificités de chacun. Le chemin est long mais il est entamé.

J’estime que la femme est aujourd’hui à l’égale de l’homme il nous reste à nous imposer pour voir cette affirmation se vérifier, que ce soit en termes de perspectives d’évolution ou de chances d’occuper un poste à responsabilité.

Votre avis sur le site ?

Intéressant ! de belles découvertes et de beaux potentiels mis en avant.

Dernier mot ?

Ce n’est jamais simple de ne dire qu’un mot, mais j’aimerai voir plus d’ouverture et de solidarité. C’est en coopérant dans le meilleur intérêt de notre environnement que nous apportons le plus. Servir et innover sont des principes nobles qui peuvent rassembler tous les points de vue. C’est la meilleure manière d’inspirer et développer.

« Il n’est pas nécessaire d’éteindre la lumière de l’autre pour que brille la nôtre » Gandhi.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Décembre 2021

Bouton retour en haut de la page