Lamiae Slassi

Violoniste

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je suis Lamia Slassi, connue sous le nom de Lamiss, je suis une violoniste, artiste performeuse et compositrice Marocaine, et doctorante en droit publique et sciences politiques.

 

Racontez-nous un peu votre parcours

Mon parcours en tant que violoniste a commencé à l l’âge de 6 ans au Conservatoire National de Béni Mellal dont ma mère m’a inscrite quand elle a su que j’avais une passion pour la musique.

 

Comment est née cette passion pour la musique  ?

Ma passion pour la Music est innée, c’est drôle car je suis la seule artiste entre toute ma famille, j’ai eu de la chance d’avoir des parents conscients de l’importance de la culture artistique car ils m’ont permit d’exercer ma passion, or comme vous le savez, la music et les arts en général n’ont pas leurs vraie valeur au Maroc, le violon est considéré comme l’instrument le plus difficile; je poursuivais des cours spéciaux à domicile en parallèle avec mes cours au Conservatoire National jusqu’à ce que je réussisse à obtenir ma médaille en solfège et violon à l’âge de 17 ans

Je dois ma passion à ma maman qui faisait le suivi avec moi tout au long de mon parcours et qui m’a surtout encouragée avec beaucoup d’amour à poursuivre ma passion dans la musique. mon temps été organisé entre mes études scolaires et la musique. Je dois dire que la musique m’a beaucoup aidée aussi bien dans mon parcours scolaire qu’universitaire, car elle est motivante, elle nous aide à nous connaitre, à nous exprimer et à nous évaluer.

 

Pourquoi spécialement le violon ?

le choix de l’instrument ne m’a pas été imposé car le jour même de mon inscription au Conservatoire de music à l’âge de 6 ans, le directeur du Conservatoire m’a fait écouté tous les instruments à savoir le piano, flute, guitare, luth et violon suite à cela; il m’a posé la question par rapport au son qui m’a le plus attirée, j’étais tout simplement fascinée que par le violon.

 

Et ce choix de vivre en Inde

Tout simplement paracerque l’Inde, côté art est une vaste portée, leur industrie musicale est énorme sans oublier les multiples manifestations artistiques qu’ils organisent chaque année comme les festivals etc.

 

Quels sont vos projets à venir ?

Parmi mes projets à venir, vidéo clip qui va contenir une nouvelle composition d’une chanson au rythme arabic mixé avec le rythme indien dont j’ajouterais ma touche avec mon violon.

 

Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Vous me posez la question par rapport aux événements qui ont changés ma vie; je dirai plutôt que c’est ma passion pour le violon qui a changé toute ma vie.

 

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil pour les femmes qui veulent réussir est celui de suivre ce qui fait
chanter votre cœur, c’est à dire votre passion car la passion pousse à l’excellence, au dépassement de soi, faire chaque jour un travail qui a du sens pour vous est une inépuisable source d’épanouissement.

 

Votre avis sur le site ?

Je sais qu’il a été lancé il y a déjà 8 ans, mais depuis je ne l’ai plus retrouvé et j’avais trouvé ça dommage; car je le consultait pratiquement deux fois par semaine vue que les sujets abordés concernait tous les domaines et ce, en rapport avec la femme marocaine, j ai appris récemment qu’il a été à nouveau lancé et sincèrement j’en suis vraiment ravie, pas paracerque j’y participe mais plutôt parce qu’il donne une grande importance à la femme Marocaine en mettant en-avant sa valeur dans la société et en faire exemple pour d’autres générations a venir.

 

Dernier mot ?

A tous les lecteurs, surtout la cible Marocaine, motivez vos enfants et poussez les à choisir une passion, arrêtez de penser que la passion pour l’art ou le sport ou autres va faire dévier votre enfant des études scolaires ou qu’il ne pourra jamais exceller dans les études juste parce qu’il suit une passion . Au contraire plus vous encouragez votre enfant à avoir une passion, plus il va exceller dans toute sa vie à savoir professionnelle et familiale.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mai 2021

Bouton retour en haut de la page