Lamiae Ghziel

Médecin cardiologue

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Lamiae Ghziel, d’origine tangéroise, mariée, mère de deux beaux garçons.

Racontez-nous un peu votre parcours.

Ma vie d’étudiante s’est déroulée à Tanger, ma carrière de médecine fut réalisée à la faculté de médecine et de pharmacie de rabat ,7 ans de médecine générale suivie directement de 4 ans de spécialité en cardiologie, à 29 ans j’étais cardiologue, en 2017 j’ai effectué mon diplôme des troubles respiratoires du sommeil à Fes.

Comment est née cette passion pour la Médecine

La seule phrase que mon père me chuchotait dans mes oreilles dès ma naissance que je dois être un médecin, le conseil de mon père fut sacré pour moi, et je ne regrette pas.

Quels sont vos projets à venir ?

Presque tous mes projets sont réalisés, et actuellement je travaille sur la perfection des choses, j’avais rédigé un livre scientifique sous forme de guide pratique d’échographie cardiaque en réanimation, Je l’avais dédié à L’AMAREN, en 2021, et prochainement il sera disponible en librairie, actuellement je suis entrain d’organiser la rédaction d’un 2ème livre que je garde en surprise.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie.

Le fait d’être libre, je m’explique, depuis 2019 je me suis installé au privé pré de chez-moi, de mes enfants ,de mon mari et de mes parents, il n’y a plus le risque de la navette sur une route assez difficile, ma vie professionnelle a connu un grand changement, je me sens plus épanouie de réaliser plusieurs choses dans le sens de la science et de la prise en charge de mes patients.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Elle est mieux qu’avant mais elle a encore besoin d’une prise en considération .

Votre avis sur le site

Une belle idée pour la manifestation du talent de plusieurs femmes

Dernier mot

N’abandonnez jamais vos rêves, ils seront toujours réalisables, et prenez soin de votre santé et beauté intérieure et extérieure

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Décembre 2021

Bouton retour en haut de la page