Jihane Bettache

Psychologue et sophrologue

Partager l'article

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Jihane Bettache, j’ai 26 ans, je suis psychologue de formation et sophrologue, je me suis d’abord formée en psychologie clinique, et au fur et à mesure, j’ai ressenti le besoin de me former à des approches complémentaires, prenant d’avantage en compte la dimension corporelle, je me suis donc orientée vers les thérapies dites brèves et psycho- corporelles.

J’ai voulu devenir sophrologue, je me suis donc formée à l’institut de formation à la sophrologie à Paris.
Je mets régulièrement mes connaissances à jour en assistant à des formations, des conférences et des colloques dans le domaine de la santé mentale et physique.

– Et votre vie professionnelle ?

À l’issue de mon diplôme et de mes formations, j’ai opté actuellement pour une activité au sein d’un cabinet de psychologie ou j’exerce au tant que sophrologue.

– Pourquoi ce secteur d’activité ?

Je pense que l’on ne devient pas passionné de ces métiers par hasard, on nait avec cette âme qui nous pousse à l’être. Ainsi, aujourd’hui, j’ai enfin trouvé ma voie… cette voie qui m’a amené à développer mon sens d’empathie et mon envie d’aide et c’est aussi par passion et soucis de la santé d’autrui que je me suis tout naturellement tournée vers le monde du bien-être et de la santé mentale !

– Quels sont vos projets à venir ?

Comme je vous l’avait énoncé auparavant je m’intéresse vivement aux thérapies brèves et psycho – corporelles, puisque celles-ci offre une perspective large d’exercices, c’est ainsi que je compte élargir mes champs de compétences en me formant à l’olfactothèrapie qui, également une méthode qui consiste à respirer certaines huiles essentielles pour agir directement sur notre inconscient, ces huiles agissent comme de véritables messagers permettant de délivrer très rapidement une information au système limbique qui est le siège du plaisir et des émotions.

En ce moment, je me consacre pleinement à mon projet qui est d’inaugurer un centre de bien être pluridisciplinaire (kinésithérapie thérapeutique, psychomotricité, psychologie, sophrologie…) dont lequel ma mission principale sera d’accompagner les patients ou clients en tant que sophrologue !

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

La maternité… quelle émotion ! difficile d’exprimer avec des simples mots tout ce qui a pu se passer en moi à ces moments là…

C’est tout un tsunami qui bouleverse, transforme et révolutionne la vie d’une femme, c’est une jubilation sans fin qui modifie à jamais nos priorités, nos rythmes… !

Véritablement, j’ai pris la décision de ralentir mon rythme de vie à la naissance de mon bébé « Joud », et honnêtement ça n’a pas été si facile pour moi au tout début, entre mon train- train quotidien, mon rythme et mes habitudes d’avant grossesse, le fait de devenir maman c’était tout un chamboulement de vie !
Je n’avais jamais compris la puissance de cette phrase « tu comprendras quand tu seras maman ! », maintenant c’est chose faite.

Chapeau bas à toutes les femmes qui arrivent à concilier vie de maman et vie professionnelle, de mon temps cela était irréalisable, il m’a fallu une très longue année pour me relever pour me tenir debout aujourd’hui et vous livrer ce petit témoignage.

En revanche, cet évènement m’a aussi permis de prendre du recul, de passer des moments de qualité en famille, de me réjouir de chaque instant passé avec mon bébé et surtout m’émerveiller de la beauté de ce monde dit jeune maman !

Et par cette occasion, J’encourage toutes les mamans à voir en elles la force qu’elles ont, le courage et peu importe le nombre d’enfant, les mamans sont toutes des wonderwomans, Toutes !

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Dans notre vie de tous les jours, on entend souvent que la réussite et le succès sont liés aux signes extérieurs de richesse (biens, salaire, voitures…), pourtant, la réussite n’est pas qu’un sujet matériel mais un processus qui dépend de la vision ou de la perception de chacun de nous !

À mon sens, une vraie réussite c’est arriver aussi à vivre sa vie comme bon nous semble, savoir se déconnecter et avoir un moment pour soi, il s’agit pour chaque femme d’apprendre à s’aimer et d’être fière d’elle, fière de travailler et de développer, son savoir- faire et son savoir être, et surtout déterminer ses compétences et ses qualifications.

Je dis bien à toutes femmes croisant mon interview, n’aie pas peur du changement, fixe- toi des buts en poursuivant tes objectifs, donne-toi du temps rien que pour toi, essaye surtout de trouver un juste équilibre famille/ travail (concilier entre la vie professionnelle et personnelle), cela va te permettre d’être plus organisée et focalisée sur tes objectifs et leurs réalisations et par-dessus tout aie confiance en toi et crois au fait que tu vas réussir !

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Le conditionnement de la société, la pression sociale que la femme a subi tout au long de son enfance se réifie petit à petit. Néanmoins, cette volonté de vouloir être une bonne femme et avoir une carrière professionnelle et une vie personnelle reste toujours compliquée à conjuguer.

Bien qu’aujourd’hui, le mouvement de la femme marocaine est de plus en plus affirmé, son évolution est plus que marquante, que ça soit au niveau des études, ou d’opportunités d’emploi, … Elle fait preuve d’ambition, de volonté, de courage, de résistance et de désir ardent de réussite sociale !

Cette femme marocaine gagnante en indépendance fournit de plus en plus d’efforts, s’investit dans divers domaines et contribue au bon fonctionnement des postes qu’elle occupe. À travers toutes ces figures d’engagement, la femme arrive à prendre la parole et se positionne « prestigieuse » dans la société, ses compétences font l’objet de reconnaissance et son rôle dans l’instauration de la société prend plus d’ampleur.

– Vote avis sur le site !

J’ai totalement adhérer au concept qui met en lumière l’image de la femme épanouie dans son identité professionnelle et dans ses projets, démontrant alors que la femme marocaine est une femme émancipée, actrice dans la sphère publique autant que femme active apportant de la valeur ajoutée à la vie sociétale.

– Un dernier mot !

Il y a certainement autant de femmes que d’expériences, alors laissez-vous portez par celles- ci, elles sont précieuses et inestimables. Soyez plus libres, plus émancipées, plus dévouées, cela contribuera à vous sentir valorisées à la fois dans votre sphère personnelle et professionnelle.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2022

Bouton retour en haut de la page