Imane Hadouche

Coach comportementaliste

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Imane Hadouche, Master coach comportementaliste, experte en dialogue structuré, Mentor pour startups et entrepreneurs

Racontez-nous un peu votre parcours

Ma formation initiale était dans le domaine de la gestion financière et comptable, et après quelques années en industrie et entreprise, j’ai fait une formation en coaching. J’ai pu mener les deux carrières au même temps, avant de basculer définitivement vers l’accompagnement et le conseil.

Comment est née cette passion pour le Coaching ?

On dit que lorsque l’élève est prêt, le guide vient à lui. C’est ce qui s’est passé. En évoluant dans un domaine purement logique et cartésien, dans un monde de chiffres exacts et précis, j’avais le sentiment qu’il manquait quelque chose à mon apprentissage et mon accomplissement. Je comprenais la physique, et préssentais la métaphysique que cela contenait, sans pouvoir la déchiffrer. Il me fallait une formation pour cerner la part d’ombre dans tout raisonnement soit disant « logique », je maîtrisais les effets mais pas encore les causes. Et je suis tombée sur la formation en coaching, puis plusieurs formations concernant le comportement humain, les neurosciences et le comportement organisationnel.

Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Nos vies sont faites de changements constants, le tout est de savoir accepter et s’adapter. Et c’est même un bon signe que d’être en mouvement éternel, quitte à provoquer la chose.

Il y’a cela dit des moments qui ont marqué un tournant important dans ma vie, et qui ont contribué à faire de moi la femme que je suis aujourd’hui, l’événement majeur était naturellement la perte de mon père à un âge précoce. Et certainement la naissance de mes filles. Mais aussi d’autres deuils et pertes, subis ou choisis. Et quelques violences, échecs ou injustices vécus. Tout cela forge la personnalité et permet de s’élever spirituellement et psychologiquement, pour devenir presque invincible et imperméable à tout et à tous.

Quels sont vos projets à venir ?

Je suis actuellement sur deux projets passionnants, le premier nourrit mon côté spirituel, et cela concerne un centre de yoga et de méditation où j’organise des séances guidées. Et le deuxième nourrit ma mission de vie, et ça concerne le Mentoring de startups et la création d’emploi au Maroc et en Afrique.

J’ai mis de côté pour quelques mois, un projet d’émission télévisée en darija qu’on m’a proposé en mars 2021, pour le compte d’un groupe médias, le temps d’avoir plus de visibilité par rapport aux autres projets, et pour éviter toute dispersion.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

* ce que je peux conseiller tient en 3 points: tout d’abord commencer par assurer une autonomie financière et émotionnelle. investir en elles et se former sans arrêt. refuser de jouer le rôle de la victime de qui que ce soit et de quoi que ce soit, même quand on en est une, faire le deuil de la situation, se pardonner, et reprendre rapidement le pouvoir sur sa vie.

 

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je pense qu’on est mieux loties que nos sœurs sous d’autres cieux, et largement en avance. Et on a encore beaucoup de chemin à faire pour nos droits, et libertés.

On a la chance qu’on se donne, et les autres ont le pouvoir que nous leur accordons, voilà pourquoi il est important de continuer à avancer pour ne pas reculer.

Votre avis sur le site ?

C’est réellement une excellente initiative. Notre Maroc regorge de profils féminins de haut niveau et dans tous les domaines.

Réserver une plateforme et un espace pour les faire connaître, contribue à une prise de conscience des ressources et du capital humain qu’on a.

C’est aussi un excellent moyen pour contrecarrer les clichés et la médiocrité ambiants. Je vous en félicite et je nous en félicite.

Dernier mot ?

Merci de m’accorder un espace parmi ce réseau de femmes extraordinaires qui sont une fierté pour tous les marocains.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mai 2021

Bouton retour en haut de la page