Ihssane Leckey

Partager l'article

Ihssane Leckey, est née au Maroc, d’un père professeur à l’école publique et d’une mère agricultrice, elle perd son père, décédé des suites d’un AVC, à l’âge de 13 ans.

Du Maroc, elle ne garde pas que de bons souvenirs. Elle subit ainsi des violences sexuelles au cours de son enfance et un avortement clandestin à l’âge de 17 ans, qui la traumatisera à jamais.

A 20 ans, elle déménage aux Etats-Unis. Elle contracte des prêts, travaille comme serveuse, et fréquente assidument le Borough of Manhattan Community College avant de poursuivre ses études à l’Université de Boston.

Elle s’implique immédiatement dans la vie du campus et la vie associative en rejoignant par exemple les volontaires partis reconstruire les maisons en Lousiane, un an après le passage de l’ouragan Katrina. «Ce fut une expérience formidable, se souvient-elle. J’ai vraiment vu ce que le changement climatique pouvait faire aux communautés. Les gens ont tout perdu.»

Elle décide alors de s’investir davantage pour les autres et rejoint l’Unicef en tant qu’ambassadrice universitaire, avec pour objectif de se focaliser sur l’éducation des filles en Afrique.

A la suite de ses études supérieures, elle occupe plusieurs postes dans le domaine des politiques et de la réglementation, et travaille bénévolement pour les banques alimentaires de Philadelphie.

A 34 ans, Ihssane Leckey quitte son emploi de régulateur de Wall Street à la Réserve fédérale en octobre 2018, et lance sa campagne en mai 2019 pour devenir la première représentante du 4e Congrès du Massachusetts, en tant qu’immigrée, musulmane et femme.  Malheureusement elle perd la course vers le Congress.

Bouton retour en haut de la page