Ibtissam Ramzi

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Ibtissam Ramzi, je viens de souffler ma quarantième bougie. Marocaine, anti-conformiste et une extravertie assumée. Coach, formatrice, je suis actuellement responsable des services partagés des ressources humaines dans une entreprise de renom.

Sur le plan personnel, je suis maman d’une petite fille, je pratique de l’activité physique, du dessin, de la peinture sur toile et de la photographie.

Racontez-nous un peu votre parcours

Mon parcours professionnel a commencé en juillet 2002, au lendemain de ma graduation de l’école Supérieure de Technologie de Casablanca, en tant que chargée de logistique dans une grande entreprise de la place, dans le cadre d’un stage pré-embauche.

Cette courte expérience m’a permis de faire une transition rapide entre l’école et le monde du travail; et j’avais très vite compris qu’un travail derrière un écran n’était pas pour moi. Après une période de chômage de deux mois ou j’ai enchaîné des petits boulots pour entretenir mon indépendance financière, j’ai enchaîné sur une expérience d’un peu plus d’une année dans le commercial. Cette expérience a marqué un grand changement dans mon orientation professionnelle car elle m’a permis d’apprendre et apprécier la culture du résultat, mais également à améliorer très considérablement ma communication et ma confiance en moi.

Plus confiante, plus ambitieuse, j’ai commencé à chercher à intégrer une multinationale à la fois pour m’ouvrir sur d’autres cultures, et aussi pour réaliser mon projet académique (je continuais mes études en cours du soir et weekend), et j’ai eu la chance de travailler pour DELL computers pour près de 5 ans, principalement dans les services financiers. Agent de recouvrement pendant quelques mois, puis manager du recouvrement, j’ai pu occuper plusieurs postes de managers et apprendre différents métiers.

Cette expérience m’a ouvert les yeux sur 2 passions: l’Humain, et la gestion de projets. J’ai dû quitter ce boulot et Casablanca et m’installer à Rabat pour des raisons personnelles, et j’ai eu l’opportunité de passer par des expériences passionnantes au niveau professionnel et humain, j’ai géré des hommes et des femmes, des opérations et des projets internationaux pour une filiale de General Electric, et j’ai une expérience des plus riches à Amazon en tant que Responsable du département L&D, où j’ai évolué dans un environnement riche en apprentissages, en opportunités, et humainement très constructif.

Comment est née cette passion pour les RH

Ma passion pour les RH est née lors de mon expérience chez DELL. J’ai été recrutée en tant qu’agent de recouvrement, j’y ai passé quelques mois sous la tutelle d’un manager extraordinaire, Halim B. Sur le plan professionnel, Halim était le plus senior et le plus expérimenté de tout le département financial services. Hormis le volet professionnel, c’était un manager humain hors normes, et toute l’équipe se sentait appartenir à un projet pour lui, et grâce à lui. L’effet qu’il avait sur nous, sur notre motivation, sur notre apprentissage m’a inspiré, fait rêver d’avoir le même effet sur les gens quand j’aurai plus d’expérience. Quelques moi après; j’ai réussi à obtenir un poste d’assistant manager et j’ai très vite eu l’occasion de gérer ma propre équipe, et d’apprendre (surtout de mes erreurs) l’importance de l’effet que l’on peut avoir sur les autres, et comment on peut mener à bien un projet si l’on arrive à fédérer une équipe.

Depuis, j’ai occupé des postes me permettant de gérer des équipes, de faire des formations et partager mon savoir, et j’ai construit mon plan de carrière dans ce sens là.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie

Quand j’y pense, le premier événement ayant changé ma vie était ma décision de quitter la maison de mes parents dès que j’ai eu le bac. Je voulais être autonome et indépendante et malgré la réticence de mon père, j’ai réussi à le convaincre que cela allait me permettre de grandir et d’évoluer. Cette décision a été un tournant dans ma vie et j’en serai toujours reconnaissante car elle m’a forgée, et m’a permis de faire mes propres choix et surtout assumer la responsabilité de mes choix.

Le 2 ème événement ayant changé ma vie en tant qu’adulte est l’expérience de maman. Qu’est ce que l’on apprend sur la vie et sur nous même en élevant un enfant. Cela m’a (re)appris et rappelé que, en tant que parent tout comme en tant que Leader, le savoir passe par les gestes et l’exemple, plus que par les paroles. Le « leadership par l’exemple » est mis à l’épreuve.

Quels sont vos projets à venir ?

Peindre! 🙂 Plus sérieusement, évoluer professionnellement et vivre ma passion pour le développement des Talents, reprendre les coachings et les capsules vidéos que je produisais pour accompagner les jeunes sur Linkedin et d’autres réseaux sociaux, et consacrer du temps aussi pour la peinture car cela cela me permet de me régénérer au quotidien.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon premier conseil serait d’arrêter de se comparer aux autres. Chaque expérience est différente, chaque parcours est différent, et on a tendance à partager les choses positives pour inspirer les autres mais cela ne veut pas dire que le chemin de la réussite n’est pas épineux.

Pour partager ma propre expérience, j’ai été rejetée plusieurs fois en tant que débutante, pour les demandes de stages, les demandes d’emploi. J’ai parfois été rejetée non pas par les RH après un entretien, mais par l’agent de sécurité qui refuse de me laisser déposer mes CV. Et même en tant que professionnelle expérimentée, il m’est arrivé de ne pas obtenir ce que je voulais et cela ne m’a jamais découragé.

Mon deuxième conseil est d’avoir un plan de carrière et des options. Nombre de jeunes femmes que j’ai pu interviewer en 15 ou 16 ans n’avaient pas de plan, ne se projetaient pas, ne savaient pas ce qu’elles voudraient faire à moyen long terme, et surtout, elles étaient inflexibles sur le choix professionnel. Posez vous ces 2 questions :

Mon dernier conseil est d’avoir confiance en elles! Les femmes doivent apprendre à se connaitre pour avoir plus confiance en leurs capacités. C’est un exercice qui peut paraitre compliqué, mais il est assez simple. Il faut connaitre ses forces et capitaliser dessus, et connaitre ses axes d’améliorations et les améliorer. Connaitres ses forces et ses limites est un atout majeure lorsqu’on cherche à se construire et évoluer.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Vous savez, nous avons la chance de vivre dans un pays qui a su se moderniser et se hisser à des standards internationaux sur plusieurs sujets. Nous avons une moudawana qui a révolutionné les droits des femmes depuis près de deux décennies maintenant. Mais nous avons encore du chemin à parcourir car la situation de la femme reste assez précaire.

Les inégalités salariales persistent, l’accès à des postes de responsabilités (surtout dans le milieu industriel) reste très difficile pour les femmes. L’éducation n’aidant pas aussi, les femmes ne parlent pas de leurs droits les plus simples.

Votre avis sur le site ?

Une belle découverte! Connaitre les parcours d’autres femmes ne peut qu’être source d’inspiration!

Dernier mot ?

Dans la vie, il faut prendre des décisions. Suivez votre intuition, apprenez de nouvelles choses, brillez !

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Novembre 2021

Quitter la version mobile