Hind MAHDAOUI

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Bonjour, Hind MAHDAOUI, je suis médecin, passionnée par la médecine intégrative

Mon cabinet Dr Hind MAHDAOUI santé -beauté -bien-être prône une approche globale de l’humain.
Mes activités concernent non seulement l’individu en situation de maladie, mais également tous ceux qui s’intéressent à la prévention; au maintien de la santé, via le mode de vie (rééquilibrage alimentaire, gestion du stress et bien-être physique (corporel) et émotionnel…bref l’être et le paraître)

Racontez-nous un peu votre parcours ?

Spécialiste en médecine de travail à Casablanca, j’ai constaté que le mal le plus important mais surtout le plus oublié été le stress dans la vie personnelle et professionnelle, d’où ; mes formations en psychologie et sophrologie relaxation pour être plus à l’écoute de mes patients.

Puis j’ai découvert la médecine intégrative qui conjugue les thérapies issues de la médecine conventionnelle à des thérapies alternatives (Hijama médicale, adaptation alimentaire, médecine traditionnelle chinoise (MTC), psychocorporelle …)
Et puis, chemin faisant, j’ai remarqué que dès que l’intérieur (mental…) va bien, l’extérieur change impérativement (physique, beauté…)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a-t-elle pas défini la santé :
« La santé est un état de bien-être physique, mental et social complet, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

La médecine intégrative, que je pratique, est en accord avec cette définition et abonde en ce sens.

Elle a comme finalité d’aider à développer des solutions qui participent à une vision plus large dans le but de prévenir, maintenir la santé et d’améliorer la beauté et le bien-être de mes patients.

Comment est née cette passion pour la dermatologie esthétique ?

– Un défi pour pouvoir offrir l’être et le paraître à mes patients.
– La dermatologie esthétique est la cerise sur le gâteau de la santé et du bien-être.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie ?

Je déteste m’apitoyer sur mon sort…Mais, avec le recul, je me rends compte que j’ai fait face à des cauchemars aussi sombres que la nuit. J’ai eu de nombreuses responsabilités qui pesaient sur mes épaules, mais, j’ai toujours trouvé le moyen de tout mener à bout.

Quels sont vos, projets à venir ?

Passionnée par tout ce qui peut améliorer mon parcours professionnel et personnel, je suis toujours à l’affut des nouvelles innovations qui participent d’une vision plus large dans le domaine du santé beauté et du bien-être.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

– Se poser la question : est-ce que je veux vivre ma vie, sans plus ou je choisi de choisir?
– Quel que soit notre infortune ou au contraire nos privilèges, toute femme a le droit de choisir, de s’engager à changer les choses en s’y prenant autrement, à trouver en soi la clé de la porte de sa prison.
– « Sachez que le droit de choisir sa voie est un privilège sacré. Servez-vous en. Habitez le possible » Oprah WINFREY

Que pensez-vous de la situation de la femme marocaine ?

Il y a eu des avancées encourageantes en matière de statut des femmes au Maroc depuis les années 2000, y compris concernant les droits au sein de la famille, avec en premier lieu la réforme du Code de la famille en février 2004…

Oui il y a un processus prometteur en marche, malheureusement, beaucoup reste à faire :

– Inégalité d’accès au marché de l’emploi
– Inégalité à l’épreuve des résistances culturelles…

Votre avis sur le site ?

Très bonne initiative.
Mettre en avant le travail réalisé par des femmes marocaines ; tous domaines confondus ; est le premier pas pour apporter son aide et sa contribution à la cause féminine marocaine.

Un dernier mot :

S’aventurer en dehors de sa zone de confort, repousser ses limites, et devenir l’artisan de son propre avenir.
« Oser, c’est perdre pied momentanément. Ne pas oser, c’est se perdre soi-même »
Anthony D’Angelo.
Merci à Aziz HARCHA.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2021

Bouton retour en haut de la page