Heuda Farah Guessous

Gérante d’un cabinet de conseil


– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?
Heuda Farah Guessous, 30 ans, mariée, originaire de Marrakech et nouvellement installée à Fès, Consultant / Gérant d’un cabinet de conseil www.greativa.com.


– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.
Mon bac scientifique en poche, j’ai opté pour le commerce international au lieu de la médecine qui m’a longuement passionnée. Lors de mes quatre années à l’Ecole Supérieure de Commerce de Marrakech, j’ai diversifié mes stages de formation pour mieux connaître mes forces et faiblesses et trouver ma vocation. Avec une offre de travail en main, j’explorais encore la proposition de ma meilleure amie pour aller aux USA pour le 3ème cycle, je me décide en 1 semaine et embarquons tous ensemble pour Delaware pour un stage de 3 semaines avant de partir à Houston au Texas. En 76 mois, j’ai eu un Master en Commerce International et un MBA en Marketing de l’UST (University of Saint Thomas) une expérience dans les métiers du tourisme et de la restauration, les services et l’industrie. Houston étant un « Melting Pot » j’ai eu l’occasion de découvrir différentes cultures, cuisines, coutumes et langues qui ont mis en évidence mon diplôme. Je retourne au Maroc en fin 2005 pour intégrer un projet touristique dont je gérais le back office, et je décide enfin de me mettre à mon compte et de créer Greativa Consulting Group un cabinet de conseil en stratégie et management. On me demande pourquoi Greativa et non Creativa, ma réponse :Creativa n’est pas disponible et Greativa est la combinaison de « great » et « creativity », grande créativité.


– Quelles a été votre motivation pour monter votre propre affaire
J’avais déjà essayé l’entreprenariat aux USA, j’étais Freelancer en développement du rédactionnel, j’ai aussi lancé une activité de traiteur. En rentrant au Maroc, je savais que j’allais me mettre à mon compte, mais je sentais qu’après une absence de presque 7 ans, l’environnement du travail a certainement changé, les textes de loi modifiés et avait besoin de redécouvrir les pratiques. J’ai enfin démissionnée en 2008 pour mener mon étude de marché et trouver mon positionnement : Le guichet unique.


– Quels sont vos projets d’avenir ?
J’ai une réserve inépuisable de projets et faute de moyens, ils seront échelonnés sur les 10 ans à venir. Ayant une représentation à Marrakech et à Casablanca, mon premier projet est d’ouvrir une agence à Marrakech avant 2010 et une autre à Casablanca avant 2011 pour assurer la proximité des clients. Je continue l’organisation de plusieurs événements professionnels pour promouvoir le Maroc et de créer un échange constructif entre les professionnels et de moderniser les pratiques des affaires.


– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?
Je dirais qu’il faut prendre le temps de savoir ce qu’on veut, de s’informer et de prendre des risques calculés. Tout est possible avec beaucoup de patience, de persévérance et d’échanges.
Il est aussi important de s’entourer de personnes qui nous soutiennent moralement et qui nous encouragent en permanence.


– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
Je ne peux donner de réponse correcte à cette question. La femme Marocaine ne peut être stéréotypée ; Les expériences et les personnalités sont multiples avec une culture et un environnement plutôt traditionnel à prédominance masculine.



– Votre avis sur lemondefeminin.com ?
Une initiative à applaudir et à encourager qui donne parole à la femme Marocaine. Bonne continuation



– Dernier mot
« It is better to be prepared for an opportunity and not have one than to have an opportunity and not be prepared. » Whitney M. Young, Jr
« Il vaut mieux être préparé pour une opportunité et ne pas l’avoir que d’avoir une opportunité et ne pas être préparé. »


Par : Aziz HARCHA

Laisser un commentaire