Halima Boungab

Travaille à Bruxelles pour la Commission Européenne.

Partager l'article

– bonjour Mlle Halima Boungab, pouvez vous vous présenter svp

Bonjour à toutes et à tous , je suis une jeune femme de 26 ans très indépendante et qui savoure la vie à pleines dents ! je suis née à ANVERS en Belgique d’un père marocain (de Berkane) et d’une mère belge (flamande). Et je suis très fière de cette mixité ! Je suis l’aîné de la famille, j’ai trois frères et une soeur tous formidables ! Je travaille à Bruxelles pour la Commission Européenne.

– Raconter nous un peu votre parcours

J’ai vécu jusque l’âge de 7 ans avec mes grands-parents et mon frère au Maroc. Puis mes parents sont venus nous chercher pour s’installer en France dans la banlieue Parisienne. Je suis arrivée directement à l’école en cours préparatoire et je ne parlais que l’arabe ! J’ai eu la chance d’avoir des parents pour qui les études scolaires passaient avant tout ! Ma mère a sacrifié sa vie professionnelle (aide soignante) pour nous offrir le meilleur soutien scolaire et je dois dire qu’aujourd’hui je les remercie beaucoup ! J’ai obtenu mon baccalauréat avec mention et j’ai entrepris un brevet de technicien supérieur en Assistanat de Direction options Commerce et Informatique, que j’ai obtenu avec succès au bout de deux ans ! J’ai préparé mon diplôme avec une formule très intéressante qui me permettait de faire du mi-temps école/entreprise (R.A.T.P. transports Parisiens au sein du service juridique). Je me suis retrouvée donc dans la vie active à 21 ans avec un bac+2 et deux ans d’expérience professionnelle ! un atout pour la vie Parisienne ! Mon parcours a été un succès car aussitôt mon diplôme en poche je suis rentrée dans une société internationale « Carrefour ». J’étais assistante chef produits. La grande distribution est un milieu très intéressant qui m’a beaucoup appris ! En 1998, mes parents ont décidé de quitter la France pour la Belgique, un besoin de changement et je les ai suivi ainsi que mes frères et soeurs ! Et depuis je suis toujours à Bruxelles !Après un mois j’ai eu la chance de décrocher un contrat à la Commission Européenne au sein du service informatique de la Direction Énergie et Transports ou je suis toujours à l’heure actuelle !

– Quelle est votre tache au sein de la Commission Européenne à Bruxelles ?

Je travaille au sein du service informatique de la Direction Énergie et Transports. J’ai des tâches multiples, notamment le support et la formation informatique des bases de données propres à la Commission et certaines applications Microsoft, la gestion administrative des nouveaux utilisateurs ou des départs et enfin la gestion du matériel informatique. C’est un travail complètement différend de ma formation mais d’autant plus intéressant ! Mes journées ne se ressemblent jamais ! toujours quelque chose de nouveau à apprendre ! j’apprécie pleinement mon travail !

– Vivre à l’étranger, pour vous c’était un choix ou obligation

C’était surtout le choix de mes parents ! mais je pense un très bon choix… ce choix nous a permis d’avoir aujourd’hui une bonne situation professionnelle et sociale.

– Parlez nous un peu de votre intégration

Je ne sais pas si je peux parler d’intégration car j’ai grandi en France… mais si c’est le cas, alors oui je pense être bien intégrée en Europe, je m’adapte à toutes les situations, mon travail surtout m’y oblige. Mais j’ai une éducation très ouverte vers le monde extérieur. Mes parents m’ont appris à respecter chaque personne, chaque religion… et moi je tiens à garder mes traditions, mes coutumes car je suis fière d’être marocaine !

– Vos conseils pour les femmes qui veulent réussir a l’étranger comme vous

Je n’ai pas de conseils précis à donner si ce n’est que de foncer dans la vie et de faire ce qui vous plaît… mais il faut être très ambitieux dans la vie… MAIS garder les pieds sur terre et réussir à allier les deux vie privée et vie professionnelle.

– Vu de l’étranger, que pensez vous de la situation de la femme au Maroc

Je suis étonnée de voir à quel point la femme marocaine a évolué ces derniers temps ! C’est génial de voir autant de femmes se battre pour prouver q’elles peuvent être à la hauteur des hommes ! Bravo ! il faut continuer dans ce sens ! Il y a encore du travail mais je pense que c’est aussi notre rôle en tant que femme marocaine vivant à l’étranger de prouver ce dont on est capable.. de montrer à quel point la réussite féminine peut être un atout pour le futur du Maroc !

– le retour au pays définitivement, est ce envisageable ?

Oui, je suis très proche de mon pays mais surtout de son évolution et j’espère un jour pouvoir y contribuer …utiliser mes connaissances et mes compétences professionnelles pour le bien du pays !

– Quels sont vos projets dans l’avenir

Je ne sais pas encore très bien…me marier bien sur et avoir des enfants comme toute femme…mais au point de vue professionnelle, je pense que je peux encore apprendre ! J’aimerais aussi terminer mon livre et trouver un éditeur après cela ! Un de mes rêves serait d’ouvrir un Hôtel au Maroc…Inch’allah

– Votre avis sur le site La Marocaine

C’est un site génial et très instructif pour des femmes comme moi qui sont partagées entre deux cultures ! On y trouve de tout et il était vraiment temps que cela arrive ! Encore bravo !

– un dernier mot

Un grand merci surtout à vous Aziz de donner les moyens aux femmes de s’exprimer

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juillet 2001

Bouton retour en haut de la page