Hajja Hamdaouia est décédée

Partager l'article

Hajja Hamdaouia est décédée le lundi 5 Avril à l’Age de 91 ans, elle souffrait d’une anémie chronique et était contrainte de se rendre deux fois par mois à l’hôpital pour des transfusions sanguines.

Dans les années cinquante, du temps où le chant de la Aïta Marsawiya est plus associé au divertissement et à l’érotisme, Hajja Hamdaouia en a fait un art. Un genre musical à part. Elle est la première dame à l’avoir modernisé. Elle introduit un véritable orchestre fait de saxophone, orgue, guitare qui viennent s’ajouter au violon et au tambourin. Ses succès « Daba Yji », « Jiti majiti », « Dada ou hiyani », « Mal hbibi’liya » ont marqué la mémoire de plusieurs générations. Ces classiques sont, actuellement, repris par les plus célèbres chanteurs populaires marocains.

L’appellation Hajja, elle l’a eue après son premier pèlerinage à La Mecque, en 1957. Ses compagnons de voyage se rappelleront d’elle comme d’une fêtarde qui n’hésitait pas à sortir son tambourin pour adoucir les longues nuits sur le quai du bateau. Les années soixante-dix sont celles de sa gloire. À l’hôtel Hassan, à Rabat, ses soirées affichaient complet deux jours à l’avance. Et, il n’y avait que du beau monde.

Exit mobile version