Fayrouz Karawani

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

je m’appelle Fayrouz Guerouani, Karawani c le nom que j’utilise pour le travail seulement, je suis née le 1er février a Rabat de mère tetouanaise et de pere berbère de la région de Meknes (guerouan) j’ai fais des études littéraires en langue française après mon bac, en même temps je terminais ma neuvième année au conservatoire de danse classique ainsi que mes classes en anglais au centre américain de Rabat

Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.

Mon parcours vers l’audiovisuel a été un simple hasard a l’époque ou la télévision a décidé de bouger en 1986. comme tout le monde je me suis présentée au concours qui a été diriger par le grand Tayyeb Seddiki et j’ai été retenue parmi 13 des 1000 candidats qui se sont présenter. Ce grand projet de changement a la télévision a été remis a l’architecte décorateur du roi HassanII Mr. Pacard qui a non seulement ramener de nouveaux visages, mais qui a transformer la télévision marocaine en une station tout a fait moderne. Le 27 Janvier 1986 est une date que je n’oublierai jamais car il marque mon premier passage a la télévision marocaine pour donner le « coup d’envoi » de l’opération « ca bouge a la télé »

J’ai exerce le metier de présentatrice des programmes apres une formation intensive aupres de l’equipe de TF1 qui s’est deplacee specialement pour nous les nouveaux de la teles. Ce plaisir a dure a peu pres 4 ans avant que je ne decide de creer mon propre programme et qui va cibler cette fois ci les enfants seulement. « Le Train des Enfants » titre de mon emission a ete le premier programme a lancer le sponsoring a la television marocaine, et cela a ete realiser avec la collaboration de l’agence de production Qorum. Apres plusieurs etudes et des allees retours a casa, l’emission a vu le jour en 1991 pour ne s’arreter qu’en 1997 avec 175 episodes. Pour l’emission aussi, j’ai du enregistre plus de 40 chansons destinees aux enfants avec mon producteur Hamid alaoui. On a realise un taux d’audience excellent durant toute ces annees et meme la petite fille de feu hassanII lalla soukaina et sa classe nous a fait l’honneur de participer a une des emissions.

Entre temps,le service de la production qui voulait depuis longtemps lancer une emission de dedicasse, m’a charge de l’animation de ce programme etant donnee que j’avais forge mon experience d’animation grace aux grandes soirees des provinces que la tele diffusait chaque samedi et que j’animais tres souvent. « Bitaqats » ou « carte postale » etait donc devenue ma deuxieme emission et que j’animais en parallele avec « Kitar Al Atfal » j’ai presente plus de 80 episodes. de cette emission.

en 1997 est l’annee ou je suis partie aux USA pour des vacances de 20 jours avec ma meilleure amie Nawar et aussi l’epouse de mon collegue Abderrahmane Adawi deja installes labas, alors le hazard encore une fois va changer le cour de ma vie!

au 5eme jour de mon arrivée aux US, j’ai rencontre Mr. Mohamed Dourrachad, ancien journaliste de la télévision marocaine des années 70’s 80’s et grace a Adawi qui travaillait pour une boite de production en tant que correspondant et ou Mr.Dourrachad était le vice président, j’obtiens le même poste que mon collègue car la boite était justement entrain de chercher des journalistes arabes. Je reconnais que c’est grâce aux onze années d’expérience que j’ai acquis a la télévision marocain que j’ai pu obtenir un job pareil. Ma nouvelle expérience dans le monde politique va duree presque 4 ans avant que je n’intègre la plus grande des agences de news dans le monde, Associated Press a Washington.

Mon histoire avec l’A.P. a commence exactement en 2003, c’est l’année ou la guerre contre l’Irak avait commence, et l’A.P. recherchait des journalistes pour pouvoir satisfaire toutes les demandes de la part de plusieurs televisions arabes et leur assurer des couvertures des événements a partir de washington. Depuis je travaille au sein de l’A.P. plus exactement dans le service deu moyen orient et j’ai fais jusqu’à présent plus de 500 couvertures pour des televisions arabes et clients de l’A.P. Dubai tv, Soudan tv, Bahrein tv, Russia al yaoum tv. Qatar tv. Sultanat Oman tv… sauf pour la chaîne marocaine! Mon retour avec la télévision marocaine va se faire a travers la variété et non pas le politique.

Le Maroc est reste dans mon cœur, malgré toutes ces années aux USA et

l’idée de faire qlqs choses pour la tele marocaine m’a toujours tourmente, j’ai fais qlqs contactes pour ca mais en vain, il a fallu attendre 2008 pour que ca arrive et un Monsieur comme Driss Lmrini réalisateur de Naghmawatay. J’ai discute avec Mr. Lmrini durant l’ete de son projet de venir tourner une des émissions a Washington et puis au mois de novembre 2008 l’équipe était la pour les tournages. Au retour au Maroc, Mr. Mrini m’a appelé pour m’offrir cette opportunité de continuer a présenter l’émission au Maroc tout en continuant a vivre aux USA car mes conditions familiales ne me permettent pas de rentrer définitivement au pays.

Quels sont vos projets d’avenir ?

Mon seul actuel projet c’est l’émission Naghmawatay, je n’ai pas de projet en vue, car je viens juste de commencer cette année l’émission, j’espère donner le meilleur de moi même pour satisfaire notre téléspectateur qui a fait son choix de regarder l’émission et de lui être fidèle, la preuve et grâce aux dernières études, notre audience est constamment en hausse car Naghmawatay est un vrai plaisir qui se répète, qui se répète a chaque fois que je suis au Maroc, pour moi c’est plus qu’un simple job, naghmawatay me donne un bonheur sans pareil que j’espere durera le plus longtemps possible.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Les ingrédients de la réussite sont pareils partout, croire en sois même et aux choix qu’ont fait dans la vie sont deux choses très importantes a mon avis que ça soit les études, le mariage ou le boulot.. il faut aussi savoir saisir les bonnes opportunités et puis respecter les autres sans oublier de rester sois même et ne pas tricher!

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

la situation de la femme a très bien avancée grâce au nouvelles lois ce qui lui a permit de s’épanouir et de prouver qu’elle est un élément actif de la société marocaine, sa présence dans les hautes sphères de l’état n’en est qu’une illustration de cette évolution permanente.

Votre avis sur lamarocaine.com ?

Excellent travail, c’est un site complet et très intéressant

Dernier mot

Je vous remercie infiniment pour l’intérêt que vous portez a la femme marocaine. je vous souhaite beaucoup de réussite et bonne chance a tous. mes amitiés,

 
Entretien réalisé Par : Aziz HARCHA
Octobre 2010
Quitter la version mobile