Fatime Zohra OUTAGHANI

Chef d’Entreprise

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter ?
Cheffe d’entreprise et femme mariée et mère de deux enfants, je suis également passionnée du sport extrêmes et des voyages. Tout comme la discipline personnelle, j’ai encore la particularité d’avoir un sens élevé de l’organisation. Je ne sais pas s’il est inné ou acquis, mais c’est là une valeur ajoutée qu’il faut absolument maîtriser parfaitement car c’est un besoin inhérent à toute personne tenant à exceller tant dans sa vie personnelle que professionnelle.


– Racontez-nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle ?
Après la création en 1997 de PAR 3 Communication, agence de publicité et le succès de son département RP, la mise en place d’une agence spécialisée dans ce domaine s’est imposée de toute évidence, vu la demande grandissante de nos clients. C’est ainsi que PR MEDIA, la première agence exclusivement dédiée aux RP en Afrique du Nord, a vu le jour en 2004.


– Quels sont vos projets d’avenir ?
Les démarches de certification ISO 9001 sont une des actualités phares de PR Media. Bien entendu, le marché des RP au Maroc connaît une croissance importante, donc la satisfaction de nos clients dépend beaucoup de la qualité de nos services et de nos process de travail. A cette fin, toute l’équipe a planifié d’être la première agence RP certifiée ISO 9001 dans toute l’Afrique.


– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?
Pour aider les femmes à s’imposer professionnellement, le meilleur conseil que je puisse leur donner c’est de « Viser très haut ». Sur le plan professionnel, cela se traduit par le maintien d’un niveau de compétences très élevé que les femmes doivent entretenir et développer tout au long de leur carrière. Mais surtout, elles doivent apprendre à viser très haut dès le départ. Aujourd’hui, il faut dire aux jeunes filles que le monde peut leur appartenir, il faut les conditionner dans ce sens-là


– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
Durant ces dix dernières années, les femmes ont réussi à dépasser la situation de grand déficit dont elles souffraient tant au niveau juridique que socio-économique. Preuve de ce grand changement, la réforme du code de la famille basée sur l’égalité, et la coresponsabilité entre l’homme et la femme. Toutefois, un effort considérable est à mener par les différents moyens disponibles pour changer les mentalités et les mœurs en vue de promouvoir la culture de l’égalité entre les deux sexes.


– Votre avis sur lemondefeminin.com ?
Lamarocaine.com est un des outils de communication qui ont suivi l’évolution de la situation de la femme au Maroc. Il constitue de ce fait une référence dans le champ médiatique marocain s’intéressant au sujet. Pour moi, l’initiative est à encourager et à fructifier davantage pour mieux instaurer  la culture de l’égalité dont je vous ai parlé toute à l’heure.


– Dernier mot
Si on ne rêve pas, qu’est ce qu’on peut concevoir ?

Par : Aziz HARCHA

Laisser un commentaire