Farida Jaidi

Partager l'article

Farida Jaidi est native de la ville de Rabat, elle était la deuxième femme marocaine à accéder au poste d’ambassadeur après la défunte Princesse Lalla Aïcha qui s’est vu confier cette mission stratégique en 1965.

Après avoir décroché sa licence en Droit public à l’Université de Bordeaux, elle entame, en 1976, sa carrière diplomatique en tant que Représentant Permanent Adjoint auprès de la FAO (Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture). Quelques années plus tard, elle a été affectée à l’ambassade du Maroc, à Rome en tant que Secrétaire des Affaires étrangères.

La jeune diplomate retourne au bercail pour assurer la mission de Conseillère des Affaires étrangères au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération à Rabat. Farida Jaidi devient ensuite Chef de Service de l’Assemblée Générale de l’ONU et du Conseil de Sécurité. En 1991, elle est Ministre plénipotentiaire et occupe plusieurs postes de responsa­bilité : Chef de Service des Conférences et Organisations internationales ainsi que Chef de Division de la Coopération éco­nomique Internationale et Régionale.

En 1995, Mme Jaidi est propulsée Di­rectrice de la Coopération multilatérale. Quatre ans plus tard, elle occupe le poste de Consule générale du Ma­roc à Montréal au Canada.

L’année 2001 elle se voit confier le poste d’ambassadeur de sa Majesté le Roi du Maroc en Suède. pendant cinq ans.

Au terme de sa mission dans ce pays, l’ambassadrice a été décorée par le Roi de Suède de l’Ordre Royal de l’Etoile Polaire. Une distinction prestigieuse, instituée en 1975 pour récompenser le mérite civique et le dévouement au devoir.

Une nouvelle mission se présente ! En 2006, Mme Jaidi a été nommée Ambassadeur de sa Majesté le Roi du Maroc au Brésil, Suriname et Paraguay.

Elle a été décorée de la Grande Croix de l’Ordre national de la Croix du Sud, la plus haute distinction brésilienne, attribuée à des citoyens étrangers. Outre ces distinctions, la diplomate a été aussi décorée par SM Le Roi Mohammed VI.

En 2009, elle devient Conseillère diplomatique du Ministre des Affaires étrangères et de la coopération et représentante personnelle du premier ministre à l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie).

En 2012, elle décide de se consacrer au coaching personnel et professionnel. Elle devient Master-coach en coaching diplomatique à l’Académie marocaine des Etudes diplomatiques.

Bouton retour en haut de la page