Dina Alami

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je suis Dina Alami, jeune femme de 47 ans vivant à Casablanca avec mes 2 enfants. Idéaliste, rêveuse, passionnée et intriguée et fascinée par la vie et son côté mystérieux et mystique.

Toujours en quête d’amélioration j’applique dans ma vie la technique CANI de Tony Robbins, le coach n1, référence dans le monde. CANI veut dire amélioration constante et infinie.

Racontez-nous un peu votre parcours

J’ai commencé mon parcours en tant que joueuse de tennis professionnel à l’âge de 13 ans; mon ambition était d’avoir un classement International et d’aller le plus loin possible dans le milieu professionnel. Au moment où j’atteignais la 600 -ème place du classement WTA, une fracture du métatarse va définitivement changer mon parcours. Je devais arrêter subitement le tennis, passant de 4 à 5 heures par jour d’entraînement à 0 heure, ce qui a causé un grand déséquilibre dans ma vie et mon corps.

Une période difficile émotionnellement allait finalement s’améliorer grâce à l’expression de ma créativité insoupçonnée à l’époque : Le monde de la mode va venir transformer ma vie. Après 3 années d’études j’obtiens ma certification de designer de mode et commence à créer mes collections et à participer aux défilés de mode tel que Caftan du Maroc, entre autres. La mode laissera place au journalisme quelques années après.

Un parcours assez hétéroclite s’ouvre à moi. Journaliste mode, puis automobile, psychologie, nutrition, sport, je vogue entre différentes thématiques jusqu’à la presse économique. Le quotidien l’Economiste m’offre l’opportunité de devenir leur secrétaire de rédaction, poste de référence honorifique.

Après un certain temps mon passé de sportif me rattrape émotionnellement et je décide alors de transmettre les enseignements reçus par les éminents coachs qui m’entouraient dans mon parcours sportif de l’époque, en devenant moi-même coach tout d’abord sportif et ensuite mental.

Comment est née cette passion pour la presse ?

En tant que journaliste mode j’ai commencé à faire des reportages par écrit qui m’ont permis de découvrir en moi une fibre journalistique.

Tout d’abord l’écriture est un autre moyen d’expression et de retranscription de faits par les mots qui ont un impact sur la vie des gens donc pour moi il est important de bien retransmettre fidèlement les récits des différentes personnes rencontrées lors des reportages. J’ai aussi adoré la rencontre, le relationnel, l’art de poser des questions ce qui a aiguisé ma curiosité pour le monde.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie

L’obtention du Bac Américain en candidate libre
Ma place parmi les 10 miss Maroc
L’arrêt brutal et imprévu du tennis
La naissance de mes enfants
La découverte et la pratique quotidienne du Thetahealing

Quels sont vos projets à venir ?

Toujours la même optique et ambition: Comment améliorer ma vie et celle de mes semblables; Donc continuer mon développement personnel comme disait Ghandi : Sois le changement que tu veux voir dans le monde ‘

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Garder sa vision du monde intacte et d’y croire fermement quoi qu’il en soit, même si le monde n’est pas d’accord. Je veux dire par là que si l’on a des convictions qui viennent de notre intuition profonde il est vital de les entretenir et les faire vivre.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je suis fière de la façon dont les femmes évoluent dans notre pays. Nous nous battons pour nos droits en tant qu’être humain à part entière, nous sommes polyvalentes, à la fois ambitieuses et rêveuses, travailleuses, téméraires et pleines de bonnes volonté. je trouve la femme Marocaine belle et forte, intelligente et créative.

Votre avis sur le site ?

Je pense que le site est intéressant à plusieurs égards en terme de contenu, de choix et de diversité. La présentation pourrait peut-être être améliorée au niveau visuel.

Dernier mot ?

Merci de me donner l’opportunité d’apparaître sur votre site. Que la femme Marocaine continue son œuvre en général vers le progrès et l’élévation et l’expansion.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2021

Bouton retour en haut de la page