Brûlures d’estomac

Partager l'article

Les brulûres d’estomac sont l’une des formes de la gastrite.

Définition des brûlures d’estomac Une gastrite se définit comme étant une inflammation de la muqueuse de l’estomac qui inclut les brûlures d’estomac et les gastro-entérites, la distinction n’étant pas toujours évidente. Il s’agit des troubles digestifs les plus fréquents.

Les brûlures d’estomac peuvent se dérouler par exemple après un repas copieux, cette affection se caractérise par une sensation de brûlure au niveau du sternum, c’est la conséquence d’une remontée de l’acidité (reflux) dans l’œsophage.

Si cela survient après un repas copieux, une thérapie avec des antiacides en vente en pharmacie suffit.

En revanche si la douleur dure (de l’ordre de 3 à 4 semaines) ou est intense et n’est pas occasionnelle, une consultation médicale est nécessaire afin de déterminer la cause. Le médecin prescrira éventuellement des médicaments sur ordonnance contre les brûlures d’estomac.

Causes de l’acidité gastrique – Causes des brûlures d’estomac

Les causes d’une gastrite (en général) ou plus précisément des brûlures d’estomac peuvent être nombreuses :

> une bactérie : Helicobacter pylori, cette dernière provoque des inflammations gastriques : cette découverte révolutionnaire pour la médecine a été récompensée en 2005 par le prix Nobel de médecine.

> le stress et/ou d’autres problèmes psychologiques : en effet le système digestif présente davantage de cellules nerveuses que le cerveau ! Ainsi un lien entre le système nerveux et le système digestif est une réalité que le patient et le médecin devraient plus souvent prendre en compte. En soignant le stress on peut donc, dans certains cas, fortement diminuer les brûlures d’estomac.

> lors de la prise de médicaments irritants l’estomac comme certains anti-inflammatoires non stéroïdiens = AINS (acide acétylsalycilique, ibuprofène, diclofénac, acide méfenamique,…) ou des anti-inflammatoires stéroïdiens (cortisone,…).
Ces médicaments irritent parfois fortement la muqueuse gastrique et peuvent donc provoquer des ulcères (menant parfois jusqu’à des saignements) et des brûlures d’estomac.
De nombreuses autres classes de médicaments peuvent aussi mener à des complications gastro-intestinales (antibiotiques, acétylcystéine…).

> une alimentation peu adaptée (nourriture trop acide, grasse, épicée, consistante, trop d’alcool..). Dans ce cas et lors de complications gastriques on parle plutôt de gastro-entérite

> une hernie hiatale (problème musculaire entre l’estomac et le diaphragme)

> une mauvaise fermeture du clapet entre l’œsophage et l’entrée de l’estomac.

> lors de grossesse ou d’excès de poids (suite à une augmentation de la pression sur l’estomac)

> des agents infectieux (comme certains virus , on parle dans ce cas plus d’une gastro-entérite)

> des allergies ou pseudo-allergies à certains aliments ou médicaments

> des causes génétiques (=causes héréditaires)

> une surproduction d’acidité gastrique avec ou sans raison connue

> une malformation au niveau de l’estomac

Notons aussi que parfois la cause d’une gastrite n’est pas trouvée.

Symptômes de l’acidité gastrique – Symptômes des brûlures d’estomac

> Les brûlures d’estomac provoquent une sensation de brûlure dans la poitrine, ces douleurs apparaissent en général à l’arrière du sternum et remonte vers la gorge (au niveau de l’œsophage). Un goût amer ou acide peut être présent dans la bouche. Les brûlures d’estomac peuvent être également associées à des reflux acides et à une toux. Les symptômes sont souvent plus intenses après un repas.

>  Nous vous rappelons qu’une brûlure d’estomac occasionnelle ou se déroulant sur une courte durée (3 à 4 semaines) peut se soigner en automédication, cependant en cas de symptômes intenses et se prolongeant, une visite médicale est nécessaire. Dans le pire des cas, des risques d’hémorragies voire de cancer peuvent se manifester.

> Une gastrite  peut se traduire par des symptômes de brûlures d’estomac, une forte douleur, des diarrhées, des spasmes,…

En fonction de la gravité, demandez conseil à un spécialiste de la santé.

Bons conseils pour soigner les brûlures d’estomac

Après le repas, marcher un moment, éviter de se reposer (car la position couchée favorise les remontées acides de l’estomac), si vous vous couchez alors dormez avec le haut du corps légèrement surélevé.

Manger des aliments diminuant l’acidité (grâce à l’effet tampon joué par l’aliment) comme des yahourts.

 

Eviter de consommer des aliments qui provoquent de l’acidité, tels que des aliments riches en protéine (steaks épais), la graisse, les plats épicés, les plats frits, l’alcool, le tabac, le café , jus de fruits acides (jus d’orange) et des tisanes libérant de l’acide (cynorhodon, mauve,…)

 

Manger certains fruits comme la banane permettent de diminuer la sécrétion acide.

 

Répartir les repas en des plus petites prises (pour que la vidange gastrique soit plus petite)

 

Bien mastiquer les repas.

 

Rechercher la cause de l’acidité : par exemple des médicaments comme certains anti-inflammatoires non stéroïdiens = AINS (acide acétylsalicylique (Aspirine®), ibuprofène, acide méfenamique,…. ), l’acétylcystéine (médicament contre la toux grasse) ou encore certains antibiotiques peuvent parfois aboutir à des brûlures d’estomac.

 

Réduire le poids corporel : l’excès de poids favorisant les brûlures d’estomac.

 

Bouton retour en haut de la page