Bahia Manali Zebadi

Administrateur



– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?
Je suis Bahia Manali Zebadi, Administrateur, 43 ans, célibataire


– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.
j’ai une licence en littérature anglaise, année 1991. J’ai travaillé 12 ans dans l’administration, puis depuis 3 ans seulement dans le domaine du journalisme


– Quels sont vos projets d’avenir ?
Mon projet d’avenir est me perfectionner dans mon nouveau travail, je suis très en retard, je veux rattraper le temps perdu (12 ans de ma vie professionnelle) , et je suis prête pour relever le défi.


– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?
Au travail : oublier qu’on est une femme. Il n’y a que l’intellect qui compte. C’est seulement avec la compétence professionnelle qu’on peut évoluer.


– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
La situation de la femme au Maroc est excellente. Si la femme travaille, elle aura sa place dans la société.
Il est vrai que ce sont les hommes qui s’accaparent plus de 90 pourcent des postes de responsabilité dans la société Marocaine, ce qui veut dire que la femme doit fournir encore plus d’efforts pour accéder à ces postes par mérite et non pas par quota.
En général, ces postes demandent plus de temps, plus d’énergie, alors que les femmes accordent toute leur énergie et toute leur force à leurs maisons et leurs enfants.
Donc, à mon avis, c’est plus une question de temps et de priorité que de compétence ou de diplôme.
Autrement dit, jusqu’à maintenant la femme n’a pas visé ces postes, dans les années à venir elle aura ces postes par le courage et le travail.


– Votre avis sur lemondefeminin.com ?
Lamarocaine. Com est un site intéressant.


– Dernier mot
La femme a toujours sa place dans la société, que ce soit à la maison quand elle s’occupe de son foyer et ses enfants, au travail, ou les deux à la fois : elle est toujours utile, sollicitée, sa présence est primordiale, et on ne peut pas se passer de sa présence dans tous les domaines de la vie.

Par : Aziz HARCHA

Laisser un commentaire