AZAMI Ihssane

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

AZAMI Ihssane jeune marocaine entrepreneure, et membre actifs de plusieurs associations professionnelles et Membre du bureau national de la partie politique Centre Social, et d’autres casquettes.

Racontez nous un peu votre parcours

– Fondatrice et PDG de la société AZAMI ROAD Sarl dont l’activité est le BTP « Bâtiment et Travaux Publics ». et de la société EGLANTINE DESIGN Sarl
– Membre de l’association MODEM « Mouvement d’Entreprises du Maroc »
– Ex Présidente de l’association JCI Tanger Métropole « La Jeune Chambre Internationale »
– Secrétaire générale du Jeune Leadership Forum
– Membre de l’observatoire pour la protection de l’environnement et les monuments historique de Tanger
– Membre du bureau national de la partie politique Centre Social.
– Secrétaire générale de l’association ROOH.

Pourquoi le choix de l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat était l’une des mes passions depuis mon jeune âge, dont j’y croyais, plus l’envie de mettre en service mon expérience, mon savoir faire, et mon amour du domaine que j’exerce, C’était un choix stratégique, plus qu’une obligation pour moi, et je ne nie pas aussi L’autonomie professionnel été un objectif ultime pour moi, plus la flexibilité de gestion d’agenda du travail et de prise de décision…….

Comment ça se passe dans votre entreprise ?

Comme toutes PME, j’ai rencontré des problèmes au démarrage, puis ça avance peu à peu avec le temps, avec l’implication à des réseaux professionnels, avec l’évolution de la part de marché, certes on vit des haut et des bas, des fois la vie en rose et des fois des problèmes en quantités.

Quels sont vos projets à venir ?

Comme vous savez, je suis une femme d’affaire ambitieuse, j’ai plusieurs projets à venir pour le moyen et le long terme, et actuellement je suis en plein travail pour le lancement d’une nouvelle entreprise, c’est mon nouveau née pour 2021.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ? :

Mon conseil pour les femmes qui désirent réussisse, soit dans leurs carrières académiques professionnels ou entrepreneurials, faites confiance en vous et en vos compétences, et en votre savoir faire, entourez vous des personnes ambitieuses et positives qui peuvent vous poussez vers l’avant, ne laissez personnes vous juger ou vous rabaissez, osez et passez à l’action, il n’y a pas de formule magique pour la réussite, c’est le résultat logique de vos efforts et de votre travail.

Sachez et croyez que vous êtes capable de réussir et d’y arriver au but par excellence parce qu’on est exceptionnelle. Tellement de femmes doutent de leurs compétences en affaires et notre constat est simple. C’est à chacune de nous de définir ce que nous voulons être. Et mon conseil global est un message de confiance et d’encouragement, en même temps que de résistance.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

La femme Marocaine d’aujourd’hui est intelligente, indépendante et très consciente de ses droits et obligations, et grand merci à nos maman qui nous a éduquer à défendre nos droit avec tous respect et courtoisie, la question féminine constitue un sujet de débat au Maroc depuis plusieurs années, aujourd’hui on ne demande pas grand-chose, sauf l’égalité et le respect de nos droits au niveau familiale, social et professionnel, ne jamais humilier les compétences de la femme, la sous estimation tue plusieurs talents et compétence dont le pays a besoin, le code de la famille de février 2004 avait répondu à nos attentes, il faut combattre les discriminations basées sur le genre, ce que je recommande est une diligence au niveau du code de travail sur l’harcèlement professionnel contre les femmes et les inégalités professionnel, certes comme femme marocaine j’avoue qu’on souffre de la sous estimation des compétences des femmes au niveau professionnel surtout dans des domaines ou la domination est masculine.

Votre avis sur le site

Je suis fière de votre initiative de créer ce site qui met en valeur nos compétences marocaines féminine, et je vous souhaite une bonne continuation.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA

Quitter la version mobile