Asmaa Benslimane

Partager l'article

Pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je suis Asmaa Benslimane, militante associative dans le domaine de la femme et de l’enfant, doctorante en Relations internationales et Présidente fondatrice du Think tank Moroccan Public Diplomacy Center. Je suis un produit 100% de l’école marocaine.

Je m’intéresse également à la gestion de la chose locale ce qui m’a poussé à me présenter aux élections du 8 Septembre 2021 au niveau de la région de Casablanca / Settat.

Je suis également responsable dans une grande entreprise nationale à caractère stratégique.

Racontez- nous un peu votre parcours

Née à Casablanca (Maroc), je suis actuellement Doctorante en Relations internationales à l’Université Mohamed V de Rabat et plus particulièrement à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Souissi où j’ai obtenu mon Master en Etudes Diplomatiques.

Je suis également titulaire d’un MBA délocalisé en management de projets de Cardiff Metropolitan University (Royaume – Uni), d’un Master Recherches en Communication Politique et Publique de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Mohammedia (Université Hassan II – Casablanca), d’un Master en Achats et Logistique Globale et du diplôme du Cycle Normal de l’Institut Supérieur du Commerce et d’Administration des Entreprises (ISCAE) en Finances et Comptabilité.

Titulaire du Certificat de Maître Praticienne en Programmation Neurolinguistique (PNL) délivré par the Society of NLP (USA) et du diplôme du Cycle du Commerce International de la Chambre de Commerce Internationale du Maroc (ICC) en plus d’autres certificats dans différents domaines.

Professionnellement, j’ai pu acquérir une très bonne expérience dans le domaine de la Relation clients, de la Logistique et de l’Exploitation Portuaire à travers les différents postes de responsabilité que j’ai occupé au Port de Casablanca doublée d’une expérience très riche dans le domaine associatif aussi bien au niveau national qu’international à travers mon implication dans plusieurs ONGs.

J’ai adhéré à la Jeune Chambre Internationale de Casablanca en 2007. Après avoir occupé plusieurs postes à l’échelle locale, j’ai été nommée Secrétaire Générale Nationale en 2010 puis j’ai été élue Présidente Nationale de JCI Maroc en 2011. L’année d’après, j’ai été nommée Directrice du Comité d’Organisation de la Conférence de Zone Afrique et Moyen – Orient 2012 organisée pour la première fois au Maroc sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI.

En Novembre 2012, j’ai été élue pour occuper le poste de Vice – Présidente Internationale assignée à 8 pays africains : Burkina Faso, Mali, Sénégal, Gambie, Guinée, les îles Comores, Madagascar et Botswana en 2013. L’année suivante, j’ai eu l’honneur d’être nommée Coordinatrice des activités de la JCI avec les Nations Unies à l’échelle de l’Afrique et du moyen – Orient au titre de l’année 2014 pendant le 68ème Congrès Mondial de JCI qui a eu lieu à Rio De Janeiro, Brésil. Au mois de N Novembre de la même année, j’ai été nommée en tant que Membre de la Commission de Célébration du Centenaire de JCI pour l’Afrique et le Moyen – Orient au titre de l’année 2015 lors du Congrès mondial 2014 qui a eu lieu à Leipzig (Allemagne).

Je suis également la Présidente Fondatrice de trois associations :
Moroccan Public Diplomacy Center (2020) dont la mission est de faire progresser et enrichir l’étude et la pratique de la Diplomatie Publique par le biais de travaux de recherches, de formation professionnelle et d’engagement de la Communauté et ce en étroite collaboration avec tous les acteurs de la Diplomatie officielle pour renforcer la compréhension mutuelle et l’amitié entre le Maroc et le reste du monde, projeter au monde une image positive du Maroc civilisé, démocratique, ouvert et tolérant.

Women’s International Shipping and Trading Association (2016) (WISTA Morocco), branche de WISTA International dont la mission est l’accompagnement des femmes opérant dans le domaine Portuaire, Maritime et toutes les activités liées à la mer par la formation et le networking pour leur permettre d’occuper des postes de leadership dans un domaine essentiellement occupé par des hommes. Asmaa a été également nommée en 2016, Vice – Présidente de WIMA AFRICA (Fédération des Associations Africaines de femmes opérant dans les métiers de l’économie bleue) en charge des pays arabes.

L’Association Bébés Du Maroc (2010) qui a pour vision d’être le principal réseau de citoyens Marocains défendant les intérêts des bébés et des enfants au Maroc. l’association s’est assignée comme mission de créer des changements positifs dans la vie des bébés, enfants et parents Marocains à travers 3 Pôles d’activités : Kafala – Santé et Education.
Je suis la 1ère marocaine à intégrer le Bureau mondial de la JCI depuis que Maroc a adhéré à cette organisation en 1957, la 1ère femme Marocaine lauréate de l’Académie de Leadership de JCI à Tsukuba (Japon) en 2010, la 1ère femme marocaine honorée au titre de Sénatrice n° 70543 par JCI Maroc, et également la 1ère femme Marocaine nommée par le Forum Crans Montana des nouveaux Leaders. J’ai été également désignée par l’USAID parmi les 50 jeunes qui font le Maroc dans le cadre du programme «Chabab 4 Change ».
Gagnante du 1er prix mondial de la Campagne « Impact Of one » au Congrès Mondial de JCI à Osaka en 2010 et élue Meilleure Présidente Nationale et meilleure ambassadrice de JCI Maroc en 2011.

En Août 2019, j’ai été nominée par l’ambassade des Etats – Unis au Maroc pour participer au programme International Visitors Leadership Program (IVLP) sous le thème de « NGO Management ».

Comment est née cette passion pour l’associatif ?

J’ai découvert ma passion pour le travail associatif suite à un choc émotionnel très fort qui allait me faire perdre la vue fin 2004.

L’œdème papillaire accompagné de céphalées et d’une chute importante de la vue a conduit les médecins que j’avais consulté au Maroc à conclure que j’ai probablement une Sclérose en plaques. Voulant avoir la certitude de ce diagnostic fatal pour moi à l’époque, je me suis rendue en France au service de Neuro – ophtalmologie de l’Hôpital Salpêtrière à Paris.

Le diagnostic était un œdème papillaire d’origine idiopathique ce qui a amené le médecin Danois qui s’est sérieusement penché sur l’étude de mon cas à me suggérer de vivre ma passion. Ce dernier ne m’a prescrit aucun traitement.

Au retour au Maroc, j’ai découvert ma passion pour les bébés et j’ai intégré la première association qui s’appelait « Sourire d’Espoir » et depuis je n’ai pas arrêté de multiplier les expériences associatives.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie

Avec du recul, je peux vous citer quelques événements phares dans l’ordre chronologique comme :

Mon orientation vers les études de management et d’administration des entreprises dans l’ignorance totale de mon vrai profil

L’obtention de mon diplôme du Cycle normal de l’ISCAE et l’intégration du monde du travail à 23 ans

L’Accident Vasculaire Cérébral de mon père en 2003 qui a chamboulé la vie de toute la famille et beaucoup plus la mienne

Le Choc émotionnel que j’ai eu fin 2004. Pour plus de détails, vous pouvez voir mon intervention TEDx sur Youtube sous le titre : Jouez votre musique intérieure et soyez heureux.

La découverte du monde du coaching et de la Programmation Neurolinguistique en 2007

L’intégration du monde associatif en 2007

Ma défaite aux élections à la présidence de la JCI de Casablanca en 2009

Mon élection en tant que Présidente nationale de JCI Maroc en 2011

Mon élection au Bureau mondial de la Jeune Chambre Internationale en 2013

Le changement de structure en 2015 et le retour à mon ancienne structure un an et demi après

Le décès de mon père en 2016 après 13 ans de souffrance avec les complications de l’AVC

La réorientation de mes études académiques vers les études diplomatiques, la Communication Politique et Publique

Mon inscription au cycle doctoral – option Relations internationales

Ma participation aux élections de 2021 en tant que tête de liste des femmes à la Région Casablanca / Settat pour la circonscription Fida / Mers Sultan.

Quels sont vos projets à venir ?

Ma vision  est d’être une personne influente connue en tant que self made et inspirant les jeunes et les femmes à faire plus qu’ils ne pensent pouvoir faire.

Utiliser mes compétences professionnelles et personnelles et ma passion pour le service à la communauté pour contribuer au développement du Maroc reste ma mission principale dont découlent quelques objectifs à moyen et long terme comme :

  • Devenir Professeur Universitaire
  • Exercer en tant que consultante en Diplomatie Publique et Nation – branding
  • Faire aboutir le maximum de projets associatifs
  • S’impliquer davantage dans la gestion de la chose locale
  • Visiter un minimum de 100 Pays, je suis à 35 actuellement dont 44% sont des pays africains.

 

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Les femmes ont besoin de compter davantage sur elles – mêmes mais ça n’empêche qu’elles doivent encore être encouragées pour occuper davantage de postes de responsabilité. Elles doivent avoir des objectifs clairs et beaucoup de courage et de persévérance pour réussir.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je suis très contente car les femmes ont investi tous les métiers réservés auparavant aux hommes y compris les postes ministériels.

Votre avis sur le site ?

C’est un site web qui met en valeur la femme marocaine dans toutes ses dimensions. Bravo pour tout ce que vous faites.

Dernier mot ?

J’invite toutes les femmes marocaines à être plus actives pour montrer ce dont elles sont capables de faire car si elles ne font pas partie de la solution, c’est qu’elles font partie du problème.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Novembre 2021

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page