Amina Majlal

Dirige le service de la production internationale radio SNRT.

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Amina Majlal, je suis Marocaine, d’origine Amazighe de l’Atlas.

J’habite dans ma ville natale, Rabat. Je suis mariée et maman d’un jeune homme de 22 ans. Je suis passionnée des arts et du management. Je dirige le service de la production internationale radio SNRT.

Comment est née cette passion pour les médias?

L’histoire remonte à ma jeunesse. Mon père m’a transmis le goût de la lecture de la presse étrangère. Je lisais également les articles de Mustapha Amine en première page du journal “Acharq Alawsat” , et toute la presse internationale disponible en kiosques. Après mes études je me suis retrouvée dans les métiers des médias. La passion est venue par la suite. Je suis convaincue qu’un journaliste, loin d’être un politicien ou un militant, est avant tout un intellectuel, et un professionnel averti, un artiste du verbe et de l’analyse objective.

En réalité, mon vrai rêve était de devenir designer, un métier qui me passionne toujours d’ailleurs.

Vu que mes études ne menaient pas à l’architecture d’intérieur ni au design, je me suis orientée vers ma deuxième passion qui est la communication dans son sens large. Donc après mes études supérieures j’ai opté pour l’univers des médias. J’ai débuté en tant que journaliste radio à l’English Desk de l’ex RTM. J’étais dans mon élément !

Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

En fait, c’est un ensemble de choses. Mon rôle de mère, de professeur, de manager, de femme qui lutte tous les jours et de citoyenne qui défend la diversité. Je mets tout sur le compte de l’expérience d’une vie dont je suis très fière.

Quels sont vos projets à venir ?

Mon projet professionnel est de travailler sur la formation aux métiers de l’audiovisuel. La formation continue est un stimulant pour le développement d’une entreprise en matière de ressources humaines dynamiques et productives. La clé pour un meilleur moral des équipes est la formation continue.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Je suis convaincue qu’une femme peut construire une belle carrière si elle croit en son potentiel, et qu’elle se démarque par une polyvalence, et une capacité visionnaire. Pour réussir , il est essentiel de se fixer des objectifs et de penser plus grand.

Il faut avoir une mission de vie et assurer un épanouissement tant professionnel que personnel.

Je souhaite à toutes les femmes, de réaliser leurs rêves et de rendre leur vie merveilleuse et meilleure. Je suis moi-même une rêveuse réaliste. J’insiste sur la discipline.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

La situation de la femme au Maroc est la mienne et celle de toutes les femmes qui m’entourent. Le travail nous permet de vivre tous les jours des expériences nouvelles et différentes. La conjoncture facilite les échanges et l’évolution. La situation de la femme au Maroc, est de loin nettement meilleure que celle de la femme ailleurs et même dans certains pays développés. La qualité du rendement l’emporte.

Votre avis sur le site ?

Je trouve que c’est une plateforme très bien agencée. divers profils. Bravo, et bonne continuation.

Dernier mot ?

Croire en soi-même et en les personnes qui nous entourent, et donner le meilleur de soi-même.

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2021

Bouton retour en haut de la page