Aicha Zaimi Sakhri

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Aicha, Zaimi est mon nom de famille , Sakhri le nom de famille que j’ai choisi c’est à dire mon conjoint. J’ai 43 ans et une expérience de 17 ans dans la presse magazine. J’ai commencé en tant que journaliste à Téléplus, puis j’ai co-fondé avec le groupe caractères qui m’employait à l’époque femmes du Maroc. en Décembre 96, il y a eu la naissance de Caftan en tant que événement mode couture marocaine que j’ai suivi et chapeauté pendant plus de 13 éditions dont celle parisienne.

– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.

Je me définis d’abord en tant que journaliste?. Et je pense que ce métier est d’abord une profession de foi. Que notre mission outre de relater les faits avec objectivité, est aussi de militer pour un monde meilleur. J’ai toujours pensé que la situation des femmes au Maroc en particulier et dans le monde arabe en général était injuste! Je ne supporte pas l’injustice surtout celle fondée sur la race ou la discrimination sexuelle! Les femmes au Maroc sont courageuses, volontaires et méritent un statut juridique qui les reconnaissent en tant que citoyennes majeure et à part entière!

– Quels sont vos projets d’avenir ?

continuer le combat pour l’égalité homme-femmes au Maroc. Un combat qui est loin d’être gagné tant au niveau de l’application que celui des véritables droits. Aujourd’hui grâce au nouveau code de la famille, la femme est protégée en tant qu’épouse et mère. Mais qu’en est il du statut de la femme célibataire, divorcée ou veuve? Qu’en est il de la femme tout court?


– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Travailler, être indépendante et surtout ne pas vouloir le beurre et l’argent du beurre. Si on on veut être reconnue en tant qu’égale de l’homme, il faut aussi assumer sa part de responsabilité. en gros être libre mais responsable.

– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

elle est en voie d’amélioration. On revient de loin mais on peut toujours mieux faire

– Votre avis sur lemondefeminin.com ?

Un site qui a le mérite de montrer les talents au féminin, de montrer et c’est l’avantage d’internet que les femmes marocaines sont battantes, volontaires, courageuses. De changer l’image que peut avoir un occident qui trouve peut être plus simple de nous réduire à celles que nous ne sommes plus mais certaines sont encore…


– Dernier mot

Nous n’avons pas d’autres choix aujourd’hui que celui d’avancer! Ne rien faire, se contenter d’un statu quo nous fait reculer. Il existe aujourd’hui beaucoup de potentiel au féminin comme au masculin à encourager. Il reste à libérer la parole davantage pour encourager la créativité et s’engager vers la vraie modernité! et tendre la main à celles qui nombreuses ont besoin de nous. En gros Liberté, égalité et solidarité.

Par : Aziz HARCHA

Laisser un commentaire