Aïcha Chenna

Partager l'article

Aïcha Chenna (ou Aïcha Ech-Chenna), est née à Casablanca en 1941, Aïcha Chenna part vivre à Marrakech avant de revenir à Casablanca en 1953. Orpheline de père très tôt, elle fait des études d’infirmière puis travaille comme animatrice d’éducation sanitaire et sociale1.

Elle fonde en 1985 l’Association Solidarité Féminine (ASF) pour les droits des femmes et des enfants abandonnés. L’objectif est d’épauler ces femmes à travers une formation à des métiers tels que la restauration, la coiffure, les soins esthétiques. Aujourd’hui, l’association accueille une trentaine de femmes et compte 35 salariés ou vacataires, sur différents lieux de formation dont deux restaurants et un hammam.

Elle publie aux éditions Le Fennec le livre Miseria, un recueil « d’histoires de victimes (petites bonnes maltraitées ou enfants abandonnés) qui a marqué l’opinion marocaine ».

Bouton retour en haut de la page