Abla KHARBOUCHE

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Bonjour, je vous remercie avant tout pour votre sollicitation et de la qualité de votre support.

Abla KHARBOUCHE, jeune femme marocaine, âgée de 27 ans, native de Casablanca, passionnée par l’humain et son interaction. Je me suis très vite spécialisée dans les métiers de la communication, des relations publics et du marketing. Je suis actuellement, Project & Public Relation Manager au sein du Groupement des Annonceurs du Maroc GAM.

Racontez-nous un peu votre parcours.

On peut dire que je suis un pur produit de l’enseignement public marocain.

Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique option physique chimie, j’ai intégré l’université Hassan II de Casablanca, pour me diriger vers une licence en économie et gestion.

Puis, c’est tout naturellement que je me suis inscrite dans un Master en Marketing où j’ai enfin pu exprimer tout mon intérêt et mon engouement pour cette branche. Je voudrais aussi noter à quel point mon auto-formation m’a permis de me dépasser à plusieurs niveaux.

Comment est née cette passion pour les RP ?

Depuis que j’ai entamé mon cursus au sein de l’université. J’ai très vite été happée dans le milieu des conférences où je me suis passionnée pour les interventions, les intervenants et l’audience. A partir du Master, j’ai commencé à organiser des conférences en collaboration avec des collègues, mes professeurs et des spécialistes du domaine.

Et là je me suis totalement épanouie dans cette activité. Je pense que la fibre des RP a démarré cette année-là. Entre autres, j’ai eu la chance et le plaisir de participer au lancement de la marque territoriale « WeCasablanca » sous la direction et la supervision de M. Khalid SAFIR, en ce moment-là, wali de Casablanca et parrain de ma promotion.

Quels sont les événements qui ont changé votre vie ?

Honnêtement, jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu toujours eu le sentiment d’avoir une maîtrise de mon parcours et de la vie que j’ai voulu mener.

Cela dit, deux virages sont à noter. Le premier est le conseil voire même l’injonction de M. Abdellatif SADIKI de m’inscrire dans le Master Marketing au lieu de celui des Finances et la Criminalité financière … ;
Le second a trait à Mme Meryeme MELLOUK, ma professeure en marketing des marques de luxe et mon encadrante, devenue aujourd’hui une amie, qui a très vite détectée mon penchant pour les RP ;
Je les en remercie tous les deux.

Quels sont vos projets à venir ?

Dans l’immédiat, candidater pour un doctorat en Communication et RP, pour poursuivre ma montée en expertise dans mon domaine.

Je reste avide de savoir et d’apprentissage. Je compte consacrer mon temps libre à la recherche et à l’avancement dans mon domaine d’activité. Je suis par exemple très attirée par l’évolution des relations publiques à l’ère du digital.

Un des projets de vie qui me tient à cœur, est la promotion de la marque Maroc à travers le monde. Et ce par gratitude envers mon cher pays qui m’a tant donné et appris, j’aimerais lui dédier une partie de ma vie et mon savoir à le rendre connu, reconnu, et apprécié.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Agissez ! Avancez ! Engagez-vous ! Investissez sur votre propre personne ! Considérez-vous comme une marque que toute personne que vous rencontrez devrait retenir.

On se rappellera de vous pour votre professionnalisme, votre optimisme et votre absolue intégrité. Un dernier conseil, diversifiez votre expertise voire vos métiers, c’est bien la leçon à retenir en 2021.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Aujourd’hui et grâce à la présence de la femme dans des postes-clé et de décision, le message de Sa majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, est clair, la femme a pleinement sa place et sur le même pied d’égalité que l’homme.

D’ailleurs, le nombre croissant de quatre à sept femmes dans le nouveau gouvernement confirme cette situation. Plus encore, et c’est une première dans l’histoire du Maroc, qu’une femme occupe le poste de ministre de l’économie et des finances.

Personnellement, je suis fière de l’évolution de la femme marocaine et de ses réalisations.

Votre avis sur le site ?

J’ai énormément apprécié le concept, où on peut à la fois parler de sujets aussi primordiaux que la politique ou la société, tout en sublimant la féminité de toutes les Marocaines.

C’est un projet ambitieux que je soutiens pleinement et qui rentre dans tout ce en quoi je crois pour l’avenir de la femme marocaine et pour son rayonnement national et international.

Dernier mot ?

Je dirais que les avancées connues au cours des dernières années ne peuvent que donner de l’espoir et agrandir nos ambitions pour un monde meilleur où le Maroc peut en être un exemple, motivé par ses racines et ses valeurs de paix et de fraternité.

Je termine par ce en quoi je crois le plus : « Le succès réside dans l’effort, la persévérance et la discipline ».

Merci

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Octobre 2021

Bouton retour en haut de la page