Aafra Yaacoubi

Partager l'article

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je m’appelle Aafra Yaacoubi, originaire d’Oujda et j’ai grandi à Marrakech. Je suis Responsable des Ressources Humaines au sein d’un groupement de Sociétés.

Racontez-nous un peu votre parcours :

Suite à mon Baccalauréat, j’ai intégré une école de gestion, en parallèle, j’exerçais des emplois à mi-temps dans divers centres d’appels afin de pouvoir financer mes études. Suite à des soucis personnels, j’ai dû arrêter mes études pour une durée de 5 ans un peu prés et j’ai intégré le monde du travail à temps plein. J’ai repris mes études simultanément avec mon travail, j’ai eu ma licence professionnelle en Gestion des Ressources Humaines, puis j’ai obtenu mon Master 2 en Management / Gestion des Ressources Humaines.

Mes études et ma vie professionnelle ont coexisté depuis toujours, j’ai toujours voulu compter sur moi-même pour réaliser mes rêves et atteindre mes objectifs. Les hauts et les bas que j’ai rencontrés m’ont rendue plus forte et plus persévérante, et j’en récolte maintenant les fruits de mes efforts et sacrifices.
Pourquoi les ressources humaines ?

« Travailler dans les ressources humaines, c’est travailler pour l’humain »

Les RH sont un domaine que j’ai choisi en grande partie par conviction personnelle. C’est un univers vague, qui nous permet d’enrichir notre mémoire à chaque instant. C’est à la fois une fonction stratégique, transverse et aussi polyvalente, en relation directe avec tous les services et départements de l’entreprise.
C’est une activité indispensable qui peut influencer toute l’entreprise, au fil des années, les RH sont passées d’un poste purement administratif à un poste d’accompagnant <<Business Partners>>.

C’est un métier, humain, digital et très varié, cette variété de missions en fait un poste passionnant. Il faut également faire preuve de flexibilité pour s’adapter à chaque situation…

Personnellement, mes tâches, je les exerce par passion à mon métier.

Chaque jour c’est un nouveau Challenge pour moi.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Comme toute personne, j’ai dû surmonter des obstacles dans ma carrière et ma vie, Ce sont ces barrières qui m’ont donné l’énergie pour accomplir mes missions et atteindre mes objectifs. Grâce à toutes ces difficultés j’ai pu développer ma confiance en moi et mes compétences, plus rien ne m’intimide maintenant.

Quels sont vos projets à venir ?

Dans l’avenir, et sur le plan professionnel, je travaille sur des formations professionnelles en management pour compléter mon profile afin d’être plus efficiente sur les tâches et missions qui me sont assignées.

Mon rêve est d’avoir mon cabinet de conseil, coaching et formation pour les sociétés aussi bien que les nouveaux employés.

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Nous sommes toutes différentes. Toutes extraordinaires. Nous avons des habilités, des envies, des motivations et des objectifs différents.

Pour réussir notre vie, on ne doit pas reproduire les autres, chaque personne est unique par son comportement, ses expériences et son vécu.

Ce qu’on doit comprendre, c’est que le panel d’efforts à faire et de stratégies à utiliser dépend en réalité de nos objectifs. De notre manière de percevoir le monde, de ce que nous attendons. Et finalement, de qui nous sommes.

Nous sommes des femmes construites. Influencées par notre éducation et par notre environnement aussi. Nous avons donc, comme toute autre individu, un système de valeurs.

L’idéal pour réussir est de concevoir un plan d’action détaillé. Et ne jamais lâcher. Car on ne sait jamais vraiment à quelle distance de ce qu’on appelle le succès on se trouve…

Mon conseil pour les femmes qui veulent réussir est de croire en elles et en leurs rêves, que rien n’est inatteignable et que tout est possible tant que l’on y croit.

Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

La situation de la femme au Maroc a bien avancé depuis les 2 dernières décennies, elle évolue, à petit pas mais des pas sûrs. Nous devons continuer de lutter contre tout préjudice, toute différenciation et toute autre forme de violence, qu’elle soit physique ou morale.

Nous devons libérer nos esprit et notre créativité, nous sommes des mamans, des sœurs et des conjointes, c’est nous qui assurons le développement de la nation.

Les femmes jouent un grand rôle dans la société marocaine, qui élève les générations futures, car elles sont soumises à la persécution et au viol pour leurs droits les plus élémentaires, comme ne pas reconnaître leur grand rôle, car elles travaillent toute la journée à l’intérieur et à l’extérieur du domicile familial, nous devons donc préserver et reconnaître leur rôle et leur donner une grande valeur tout en les maintenant et en leur accordant les droits les plus élémentaires.

Votre avis sur le site ?

Lamarocaine.com est une fenêtre qui permet à toutes les femmes du Maroc de se connaître et de partager leurs expériences, d’apprendre l’une de l’autre et de conseiller l’une l’autre. C’est une initiative intéressante et constructive, enrichissante et révélatrice de la vraie valeur de la femme marocaine.

Un dernier mot

Tout d’abord je remercie Dieu, le tout puissant et miséricordieux, qui m’a donné la force, l’intelligence et la patience d’accomplir une partie de mes ambitions et réaliser mes objectifs.

Je remercie ma famille pour leur soutien inachevé et la confiance en mes ambitions.

Je remercie mes différents dirigeants que j’ai eu l’occasion de travailler avec eux, de m’avoir donné l’opportunité adéquate afin de développer mes compétences et acquérir de nombreuses techniques nouvelles pour travailler sur différents projets.

Merci de m’avoir permis de partager mon expérience avec vous et j’invite toutes les femmes de toutes les tranches de faire de même, et de faire connaître leurs parcours au reste du monde.

 

Interview réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2021

Bouton retour en haut de la page