Saloua Regragui

Réalisatrice et formatrice théâtre

Partager l'article

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Bonjour, Saloua Regragui réalisatrice marocaine, et aussi formatrice au théâtre.

– Racontez-nous un peu votre parcours

Mon parcours n’a pas été tracé depuis le début il y a des choses que j’ai dû croiser par hasard dans ma vie et qui ont fait de moi ce que je suis, bref, je suis originaire de Tanger, fille de l’artiste peintre Faquin Regragui , j’ai grandit dans une famille ou le mot art faisait partie de notre quotidien, bac en poche je suis partie à la capitale pour faire des études de biologiste, chose qui ne m’intéressait pas et j’ai par la suite intégré l’institut supérieur d’art dramatique ISADAC pour des études de théâtre. J’ai travaillé par la suite sur plusieurs productions étrangères également avec le réalisateur Jilali Ferhati m’a choisi comme pour le premier rôle dans son long métrage « tresses » auprès de Salima ben Moumen Mohammed Miftah et Faouzi ben Saidi.

J’ai enchaîné par la suite des films et séries, j’ai fait aussi beaucoup de formations théâtrales, et puis  j’ai mis ma casquette de réalisatrice par mon premier film « Le grand combat » Et avec ce film, j’ai eu le prix de meilleure réalisatrice femme à Hollywood South film festival aux USA. Ainsi que le meilleur film Africain en Espagne.

J’ai réalisé après un deuxième court métrage  » PN ou les larmes d’une bougie  » qui a remporté plusieurs prix à l’étranger. Comme best short film à canne, honorable mention à vienne en Autriche, best Woman Filmmaker à Berlin, ainsi qu’une belle sélection à Los Angeles et Italie.

– Comment est née cette passion pour l’Art ?

Ma passion est née depuis toute jeune, dans l’atelier de mon père, j’ai grandit avec l’odeur de la peinture toute fraîche et dans un atelier où j’écoutait la musique andalouse et classique aussi.
Ça a fait de moi ce que je suis ..peut être ..

– Quels sont vos projets à venir ?

Un troisième film qui bouillonne toujours dans ma tête .

– Quels sont les événements qui ont changé votre vie

Des événements personnels que j ai croisé dans ma vie. Tout ça a eu un impact sur moi bien sûr ..

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Qu’elle accepte sa faiblesse pour en faire une force, qu’elle soit fière, combattante malgré tout.
Et surtout qu’elle soit vraie et qu’elle s’accepte pour bien évoluer .

– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Je suis fière de la femme au Maroc.

– Votre avis sur le site ?

J’aime le site qui s intéresse à la femme marocaine, cette femme si battante et si ambitieuse qui a fait parlé d’elle depuis l’histoire du Maroc.

– Dernier mot ?

Bon courage à toutes les femmes et merci .

 

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Janvier 2022

Bouton retour en haut de la page