Home / Interviews / ZINAI Nadia

ZINAI Nadia

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?
Je suis née en région parisienne, dans les Hauts de Seine, au sein d’une famille venant d’Agadir avec des origines multiples notamment berbère et sahraoui.
– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.
Pour résumer un peu mon parcours, j’ai toujours été à la recherche de mes identités en essayant de les approfondir afin de me réaliser, avec elles, et grâce à elles.
Dès mon adolescence cette recherche a été spirituelle, ce cheminement m’a amenée vers le soufisme orthodoxe et m’a convaincue de la force de ma double culture, française et marocaine.
Sur le plan professionnel, ce sont les épreuves et les expériences qui ont fait que je suis devenue infirmière.
Intellectuellement, je voulais mettre en actes mes idées sur les femmes dans le monde musulman. L’image qu’on dégage d’elles me dérangeait ainsi que le regard de mes concitoyens, loin de toutes les réalités. A partir de là, je me suis intéressée au féminisme islamique
– Pourquoi le domaine d’infirmerie ?
J’ai été touchée par mon neveux, atteint d’une maladie orpheline dégénérative. Je ne sais pas si je peux dire que c’est une vocation mais c’est un métier que j’admirais. J’ai toujours voulu un jour faire de l’humanitaire.
Mon métier est au cœur de l’humain, passionnant, tout le temps entre réflexion et action pour le mieux être des patients et de l’entourage.
– Quels sont vos projets d’avenir ?
Je souhaiterai m’investir au sein de missions humanitaires peut-être au Maroc. Ainsi que travailler avec des sages femmes, en lien avec ma propre profession. Enfin, je réalise un film documentaire sur le féminisme islamique, qui est en cours de montage. J’espère qu’il recevra un bon accueil au Maroc.
– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?
La persévérance, être convaincue tout en restant humble et ouverte à l’évolution, se remettre en question. Trouver sa voie pour s’épanouir, mettre de l’amour et la passion dans tout ce que nous faisons.
– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
Les choses avancent, il y a bien sur la reforme du code de la famille, mais ce n’est pas une fin en soit.
Les murshidates sont une bonne chose également, c’est un symbole fort. Je ne sais néanmoins pas si c’est une ouverture sur quelque chose de beaucoup moins discutée ; à savoir l’immamat féminin.  L’importance du traditionnel au Maroc est à préserver, mais il faut garder un regard critique sur ce qui nous arrive ou non, pour pouvoir progresser dans l’intérêt de chacun.
Enfin, il faudra entamer un vrai travail de rapprochement entre les franco-marocaines résidant à l’étranger et les marocaines dans tous les domaines. Il y a beaucoup de compétences, une culture, une histoire à partager.
– Votre avis sur lamarocaine.com ?
Il est intéressant de voir différents parcours de femmes toutes exceptionnelles.
Continuez comme ça et que les femmes marocaines se réalisent toutes comme elles le souhaitent.
Interview réalisé par Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

zineb lalami

Zineb El Alami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je suis Zineb El Alami, Québéco-Marocaine. …