Home / psychologie / Un brin de psychologie

Un brin de psychologie

Chaque jour et partout dans le monde , hommes et femmes se croisent, sympathisent ,se font beaux, belles, sortent, prennent des cafés, vont au ciné, s’élancent dans des débats interminables sur le comment et le pourquoi de ce qu’ils ressentent, s’engagent, vivent ensemble, partagent le même lit, les mêmes pensées, les mêmes colères, les mêmes haines, contractent des crédits, s’investissent dans des projets et puis en arrivent à ce moment fatidique où ils n’ont plus absolument rien à se dire,où l’un des deux commence à étouffer dans la dite relation, où il commence à chercher une échappatoire.

Ce qui n’arrêtera jamais de me surprendre, c’est comment la société nous pousse à nous conformer à ses lois, ses exigences, alors que l’on se prenait jusque là pour des êtres libres, rebelles et originaux.

Le schéma demeure assez simple :

Études/ Travail/Mariage/Enfants  (Vous remarquerez qu’après les enfants , il n’y a plus rien !)

Une fois que l’on commence à travailler, tout notre entourage nous pousse vers le mariage, car finalement , ceci demeure l’étape logique à franchir , sinon on sera taxé de dévergondé, et on se posera même des questions par rapports à nos penchants sexuels. Une fois marié, on commence à nous pousser à avoir des enfants, sinon on sera taxé de stérile, volage et égoïste. Une fois que l’on a un enfant, on nous demande de faire un deuxième, s’ils sont du même sexe, et ben il faut absolument chercher à diversifier…

Quelque part, au beau milieu de toutes ses exigences, et en voulant faire plaisir à maman, à papa, qui ne vont plus être là pour longtemps ( argument-clé)… le couple se perd.

La femme ne retrouve plus cet homme unique, spéciale qu’elle a épousé.

L’homme ne retrouve plus cette jeune femme pleine d’entrain, de joie de vivre, envers laquelle il s’était engagé.

Il devient distant, absent, irresponsable ,différent.

Elle devient chiante, froide, difficile à satisfaire.

Quand certains hommes choisissent l’adultère, d’autres optent pour un abrutissement volontaire, qui est aussi, et à mon sens une autre forme d’infidélité, et ce à travers la consommation d’alcool, de tabac, de drogues …Se perdent au boulot, s’éternisent dans les cafés, les bars, les boites de nuit, les cabarets, les sites de rencontres.

Les femmes se déconnectent de plus en plus, consomment de plus en plus de bouffe, de séries mexicaines, turques, chinoises et même indiennes ! se retrouvent en train de vivre à travers l’histoire de telle héroïne, s’identifient à elle, ressentent ce qu’elle est supposée ressentir, s’énervent, s’attristent, pleurent, rient, et…aiment. Elles commencent à rêver secrètement de cet homme qu’elle n’ont pas épousé, fantasment sur ce qu’elles auraient pu vivre avec lui , toisent leurs maris d’un regard méprisant, et leur en veulent, car la comparaison une fois établie, n’est jamais en leur faveur.

Si tu poses la question aux hommes, ils te diront qu’ils se sont fait avoir.

Si tu demandes aux femmes, elles te diront que le mariage est une autre appellation de l’arnaque.

Mais qu’en est-il vraiment ?

En psychologie, Freud, nous parlera des mécanismes qui régissent l’attirance entre hommes et femmes , et les classera comme suit :

-L’attrait par la ressemblance : Il existe des gens qui sont attirés par des personnes qui leur ressemblent physiquement ou moralement, il ne vont donc pas , pouvoir composer avec des personnes différentes.

-L’attrait par la différence : Il existe des gens qui sont attirés par des personnes qui sont leurs opposées sur le plan physique ou moral

-L’attrait par la satisfaction reçue: Se résume dans le fait d’être attiré par des personnes qui nous procurent toujours, et sans faute, un sentiment de joie, et de plaisir. ( on est toujours heureux en leur compagnie)

-L’attrait par la satisfaction attendue : C’est être attiré par des personnes sur lesquelles on projette tous nos désirs, rêves, espérances…on s’attend donc à être heureux avec elles.

-Le complexe d’Oedipe : Postule que tous les hommes ( hétérosexuels) sont attirés par des femmes qui ressemblent physiquement ou moralement à leur mère.

-Le complexe d’ Electre de Carl Gustav Jung : Postule que toutes les femmes ( hétérosexuelles) sont attirées par des hommes qui ressemblent physiquement ou moralement à leurs pères.

Il est à noter que toutes les études tendent vers un constat qui dit que chaque homme grandit pour être une copie de son père, et que toute femme grandit pour ressembler à sa mère.

Une fois que ces données sont prises en considération, la séparation de certains couple devient une certitude, une évidence voire même une fatalité. La réussite d’autres sera aussi une équation assez logique et rationnelle.
Le tout c’est de pouvoir prendre son temps afin de se connaitre, connaitre ses penchants,ses atouts,ses failles, et de se focaliser sur la connaissance de l’autre , en évitant de se laisser prendre par le piège des apparences, des faux-semblants.

Il va sans dire que les relations humaines ne peuvent être calculées, mais ces études ont été faites pour tenter de comprendre l’humain, et de nous aider à optimiser les chances de réussite de nos couples.

Le reste ne tient qu’à nous…

About Rédaction

Check Also

Gentillesse

Astuces pour développer sa gentillesse

On pourrait croire que tout le monde peut être gentil et pourtant la gentillesse n’est …