Home / Interviews / Samira Elayachi

Samira Elayachi

Samira Elayachi
Samira El ayachi

Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP 
Je suis née dans le nord de la France en 1979, de parents marocains Très attachée à mes origines, je reviens chaque année au Maroc, à Zagora. Aujourd’hui je vis à Lille, où je travaille dans la culture. Mais surtout, je viens de réaliser mon plus grand rêve : devenir écrivain. Mon premier roman intitulé  » La vie rêvée de mademoiselle S. » vient de paraître aux éditions sarbacane. Grâce à mon livre, je parcours la France à la rencontre de mes lecteurs et je serai bientôt au Maroc !

Comment est née cette passion pour l’écriture ?
J’ai écris très tôt, dès l’enfance. La raison première, je ne la connais pas, mais ce qui est sûr, ce que l’écriture ne m’a jamais quittée depuis ! Au lycée, je participe à un concours national d’écriture et reçois le Prix Louis Germain des mains de monsieur François Bayrou, alors Ministre de l’Education Nationale (« Lettre à un professeur qui a marqué votre vie », éditions Flohic).Il m’a fallut quelques années avant de reprendre la plume et cela a donné naissance à mon premier roman « La vie rêvée de Mademoiselle S. ».

Présentez nous votre premier roman « Mademoiselle S »
Dans un style que j’ai voulu très fantaisiste et poétique, mon roman raconte le parcours de Salima, une jeune lycéenne, à quelques mois de l’épreuve capitale du bac, Tiraillée entre son désir de vivre sa « propre vie rêvée », ici et maintenant, et son « devoir de réussir sa vie », l’héroïne oscille sans cesse entre rêves et réalité.

Une histoire, entre France et Maroc, qui s’est vite retrouvée sur les pages d’un livre édité par Sarbacane, une maison d’édition qui propose, au sein de sa collection Exprim’ des romans modernes et urbains, pour les grands adolescents et les presqu’adultes.

Quels sont vos Projets d’avenir 
J’aimerai poursuivre mon travail d’écrivain, écrire un, deux, plusieurs livres. Plusieurs thèmes m’intéressent, pourquoi ne pas passer quelques mois au Maroc pour écrire un de mes prochains romans ? Mais je n’en dirai pas plus sur le contenu. Affaire à suivre…

Qu’en est-il de votre Intégration ?
Je suis née en France de parents marocains, je suis française & marocaine. J’ai les deux passeports. Et je suis nourrie des deux pays, des deux cultures. Je n’ai aucun problème « d’intégration », car j’ai réussi à garder les valeurs transmises par ma famille, ma culture, tout en vivant ici et maintenant en France. Mais je suis très sensible aux problèmes de la société et aux difficultés rencontrées en France, en particulier par de nombreux jeunes. Ce n’est pas un problème de nationalité, d’identité, mais de souffrance sociale avant tout.

Vue du France, que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
La femme au Maroc… c’est le pilier ! Elle porte beaucoup de choses sur ses épaules, son dos, dans son cœur. Beaucoup de souffrance aussi. Mais elle se modernise, elle est en train d’apprendre à vivre et à dire. Je souhaite pour le Maroc une « évolution », de qualité et durable pour la femme, plutôt qu’une « révolution » opérée trop rapidement. Le Maroc est en train de changer et de se créer de nouveaux repères, sûr que la femme a un rôle primordiale !

Votre avis sur lamarocaine.com 
Un site de qualité qui fait honneur aux femmes du pays ! Enfin ?

Dernier mot. 
J’espère rencontrer des lecteurs, lectrices lors de ma venue au Salon du livre du 8 au 16 février. Toutes les infos prochainement sur mon site www.myspace.com/mademoisellelille, pour se procurer mon livre www.amazon.fr

Par : Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

ilham mirnezami

Ilham Mirnezami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je m’appelle Ilham Echchaddadi Mirnezami. Née …