Home / Interviews / Salma DERKAOUI

Salma DERKAOUI

Salma Derkaoui
Salma Derkaoui

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Salma DERKAOUI, maman de deux princesses. Passionnée & Professionnelle du Marketing et de la Communication depuis plus de 12 ans.

 

– Racontez-nous un peu votre parcours

Bac en poche en 2000, j’ai rejoint la 10ème promotion de l’ENCG de Settat ; une école de commerce – fierté de notre pays. J’ai pris goût à la communication et au marketing dès les premiers mois de la formation, passion qui a été confirmée aussi bien sur les bancs de l’école que lors des stages effectués durant mon parcours académique. Diplômée en 2004, mon intégration du marché de l’emploi était immédiate et ce, dès mon projet de fin d’études.

De challenge en challenge en marketing opérationnel et stratégique, j’ai pu en parallèle perfectionner mes acquis académiques en intégrant l’ISCAE – Casablanca en 2012, pour un Master Spécialisé en Marketing, duquel je suis sortie major de promo mais surtout avec une nouvelle vision d’approfondissement et une réelle volonté de partage de mes connaissances en Marketing & Communication.

 

– Et votre vie professionnelle.

Un parcours qui m’est hamdoullah très très satisfaisant (sourire et gratitude) !

Passage obligé de tout marketer, j’ai commencé dans une agence de marketing où j’ai pris la responsabilité très tôt de grands annonceurs qui nous ont confié leurs marques pour différentes et diverses activations marketing.

Quelques mois plus tard, je suis passée du côté annonceur et plus précisément chez les Domaines Agricoles, où on m’a confié la responsabilité marketing de la catégorie produits laitiers sous la marque Chergui. Une très belle expérience qui restera gravée à jamais dans ma tête et dans mon cœur, durant laquelle j’ai suivi de très près mes produits de la fourche à la fourchette, et ce n’est pas du tout un slogan publicitaire (rires !). J’avais surtout initié et accompagné la marque, lors de ses premiers pas en marketing et communication en commençant par la réflexion marketing stratégique, en passant par l’innovation produit, la refonte de la charte packaging, le marketing direct, l’évènementiel…. jusqu’au lancement de la 1ère campagne de communication mass média de la marque Chergui, en 2006/2007.

Une nouvelle aventure marketing commence en 2010 avec une autre catégorie de produits, ‘’Margarines & Produits pâtissiers’’ cette fois-ci. C’était chez le Groupe El Eulj, Margafrique plus précisément, où plusieurs responsabilités marketing m’ont été confiées et ce, aussi bien en B to B qu’en B to C.

C’est en 2014, après avoir maîtrisé le marketing dans le secteur agroalimentaire et sur des produits de grande consommation (FMCG) et juste après mon master marketing à l’ISCAE , que j’ai pris le tournant vers un secteur qui me tient tant à cœur et qui nécessite une approche et méthodologie marketing bien appropriée, ‘’l’Enseignement Supérieur‘’. Le Groupe HEM, grand acteur de l’Enseignement Supérieur privé au Maroc, m’a confié ainsi la responsabilité marketing & communication de son portefeuille marque, comprenant HEM Business School (Bac+5 en management), Med Métiers (Bac+3 en métiers industriels), la Fondation HEM, Economia – HEM Research Center, l’Agora – centre de conférences et de formation continue, ainsi que le dernier bébé ‘’Dauphine Casablanca’’, depuis quelques semaines déjà… Une très belle aventure marketing et communication que je continue à vivre pleinement, sur des projets variés et très intéressants !

 

– Pourquoi la comm ?

Je crois beaucoup à l’expression ‘’rien n’est dû au hasard !’’ (sourire et grande émotion).

Durant mon enfance, l’ère du digital était toujours de la fiction, et les moyens de divertissement audiovisuel étaient limités à quelques rendez-vous hebdomadaires de dessins animés, pas forcément adaptés au bas âge. Je ne sais comment, ni pourquoi, mon papa avait eu l’idée d’enregistrer sur une cassette vidéo des publicités qu’il me projetait en boucle à la télé et devant lesquelles j’étais capable de rester scotchée et surtout émerveillée pour de longues séances. D’ailleurs je garde jusqu’à maintenant des souvenirs lointains de ces publicités qui étaient majoritairement sous forme de dessins animés, et je citerai en top of mind (rires) la BCM (banque commerciale du Maroc) avec 2 fameux personnages, la BP avec son fameux cheval, l’ONEP et la petite goutte d’eau qui finissait entre des mains et biens d’autres spots que seuls les aînés des années 80 gardent en tête.

Est-ce à ce moment que la connexion avec le monde de la communication a été établie ? Peut-être, mais ce dont je suis sûre c’est qu’au-delà d’un métier que j’exerce, ma passion du marketing et de la communication est bien réelle !

 

– Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Les difficultés … (réflexion profonde). Je ne trouve de réponse précise à votre question sur les ‘’difficultés’’.

Par contre des challenges, il y’en a beaucoup et au quotidien. Et heureusement pour nous, sinon notre vie serait monotone et plate et personnellement je préfère crever que mener une vie sans challenges !

 

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

A vous entendre, on dirait qu’il y’a que des femmes qui veulent réussir (rires).

Personnellement, je pense que pour réussir, il faut AIMER & TRAVAILLER DUR !

Oui, aimer ce qu’on entreprend et ce qu’on fait, car quand on aime, on s’investit, on perfectionne, on améliore en continu… On excelle tout simplement !

 

– Quels sont vos projets à venir ?

J’ai effectivement un projet professionnel qui me tient à cœur depuis mon immersion dans le secteur de l’enseignement supérieur, qui est le développement et le partage de mes connaissances dans le domaine du marketing et de la communication.

Un projet que je compte inchallah accompagner avec de la formation continue et qui porte tout son sens, car pour moi il faut apprendre et se former en continu, mettre à jour ses acquis, oser les nouvelles pratiques marketing, adopter les nouveaux réflexes, accompagner et mener à bien les nouvelles tendances marketing (digital en l’occurrence).

Un projet important dans mes yeux, et pour lequel je donnerai tout le temps qu’il faut…

 

– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Ecoutez, de nos jours tout est en perpétuel changement, les critères même d’évaluation d’une situation pourront changer du jour au lendemain, et ce qui a été parfait hier pourrait ne plus l’être demain.

En même temps et depuis un bon bout de temps, je me suis promise de ‘’ne plus juger’’. Ni les personnes, ni les situations. Car ce qui est visible et apparaît, est loin d’être la vraie réalité.

Maintenant, ce que je peux dire concernant la situation de la femme, c’est qu’elle est le résultat de ce qu’elle veut et ce qu’elle accepte d’être. Du coup, au lieu de chercher à décrire et à donner des adjectifs, positifs ou négatifs, à la situation actuelle de la femme, je préfère inviter les femmes à ‘’vouloir’’ avancer, changer et faire changer ! Je les invite également à prendre conscience de leur potentiel et compétences, de leurs désirs et rêves les plus chers, pour passer ensuite à l’action avec toute la rage qu’elles ont, tout en gardant en tête que quand on aime et on croit en notre projet, on ne peut que le réussir !

 

– Votre avis sur lamarocaine.com ?

Une belle plateforme qui s’intéresse à la femme marocaine et à son univers. Je lui souhaite une bonne continuation !

 

– Dernier mot

A vous, je dirai merci pour cette interview qui m’a permis de revenir sur des instants et des décisions très importantes dans ma vie, et qui ont régénéré en moi en cet instant une belle énergie positive.

Je profite également du présent pour dire un Grand MERCI à toutes les personnes qui ont laissé une empreinte dans ce que je suis aujourd’hui et sans lesquelles plein de choses, ne seront pas ce qu’elles sont. Je citerai d’abord mon cher et tendre mari qui représente mon équilibre, mes très chers parents – mon exemple dans la vie et mes princesses – mon espoir et source de joie inégalée !

 

Interview réalisé par : Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

selma bennis

Selma BENNIS

Pouvez-vous vous présenter Selma Bennis, 34 ans, citoyenne du Monde, j’ai grandi en Arabie Saoudite, …