Home / Portrait / Nawal Soufi

Nawal Soufi

Nawal Soufi
Nawal Soufi

Née au Maroc de parents marocains elle est arrivée à l’âge de trois semaines à Catane, au pied de l’Etna en Italie. Elle commence son parcours sociale a l’âge de 14 ans en aidant les immigrés marocain et vagabond italien a survivre dans leurs vie quotidienne, elle s’investit pendant l’adolescence dans la lutte pour les droits de l’Homme, orientant ses études supérieures en Science politique et Relations internationales , tout en travaillant à temps partiel comme interprète auprès des tribunaux et prisons siciliens.

Touchée par la cause palestinienne et les printemps arabe elle s’est rendue personnellement en Syrie en décembre 2012, à la tête d’un convoi humanitaire destiné à 800 familles. Elle y a gardé des contacts et son numéro de téléphone est largement communiqué à tous ceux qui décident de se réfugier en Italie.

Elle devient mondialement connu en 2013 après avoir sauvé un Canot de sauvetage perdus en mer Méditerranée avec des centaines de Syriens menacé du noyade, lors d’un appel a la rescousse de l’un de ses immigrées. honorée de son exploit elle fait de Secourisme des migrants clandestins son combat quotidien, réussissant a sauvé 2 millions de migrants perdus en mer a ce jour.

Connue pour son intégrité et son dévouement, elle gagne plusieurs prix de reconnaissance dont le Prix «Donna di frontiera» ou «Femme de frontière» des jurés du Festival international du cinéma de frontière de Marzamemi, pour les documentaires qu’elle a réalisés en Syrie et en Libye en 2014, puis le prix initiative artisans de l’espoir en 2017 présidée par l’émir Mohammed ben Rachid Al Maktoum à Dubaï, distinction visant la promotion des compétences arabes œuvrant pour un changement positif, via des projets et initiatives.

le destin singulier de la jeune femme fait l’objet d’un livre « Nawal, l’ange des réfugiés », sorti en 2015 en Italie.

About Rédaction

Check Also

Najat El Gass

Najat El Gass

Najat El Gass est ce qu’on peut appeler à juste titre «une militante féministe» ! …