Home / Portrait / Nadia EL YOUSFI

Nadia EL YOUSFI

Nadia EL YOUSFI est née à Casablanca, c’est à l’âge de 9 ans qu’elle est arrivée à Bruxelles et plus précisément dans une commune qui deviendra, au fil des années, celle de son cœur ; Forest. Proche des gens et de leurs soucis au quotidien,
elle a toujours attaché un intérêt particulier à l’aide aux personnes les plus fragilisées de notre société. Sa volonté permanente d’apporter des réponses concrètes aux problèmes sociaux de mes concitoyens l’a fort logiquement amené à se tourner vers des études d’assistante sociale. Suite à cette formation, elle a travaillé durant 15 ans comme médiatrice communale à Forest.

Résolument tournée vers les valeurs de solidarité, d’égalité et de justice, je suis particulièrement sensible aux problèmes rencontrés par les jeunes Forestois.

Dès 1988, un de ses premiers grands combats (fortement médiatisé) a été la lutte contre les bavures policières dans sa commune (réalité vécue alors par beaucoup de jeunes forestois, dans le silence le plus total). Mais aussi, et en collaboration avec d’autres jeunes issus d’autres communes, l’organisation du premier colloque consacré à cette problématique et intitulé :  »Bavures policières : contre le délit de faciès ».

En 1991, lors des émeutes de Saint-Gilles et de Forest, qui témoignaient d’un profond malaise social dans le chef de certaines populations fragilisées, elle n’a pas hésité à s’engager à leur côté dans le  »Comité des jeunes ». Elle a également été administratrice du MRAX et présidente de l’asbl Infor-jeunes.

Les événements de 1991 marqueront, tout de même, un tournant majeur dans sa vie et dans son engagement citoyen. En effet, C’est à ce moment-là qu’elle prends véritablement conscience du fait que les changements sociaux ne pourront s’opérer qu’en prenant part à la décision politique. C’est donc en 1993 qu’elle fait le grand saut en politique. Elle adhère au PS (section locale de Forest) en 1993 et, en 2004, elle se présente, pour la première fois, aux élections régionales. Elue députée, elle fait son entrée au Parlement Régional Bruxellois où elle assume la vice-présidence de la Commission des Affaires Sociales et siège à la Commission du Logement et de la Rénovation Urbaine.

En 2006, elle se présente aux élections communales à Forest. Grâce à la confiance que lui ont accordé les électeurs forestois, le succès électoral est au rendez-vous et elle fait son entrée au Collège Communal où elle occuperai le poste d’Echevine des Affaires Sociales, de la Santé, du Logement, de l’Egalité des Chances, de la Santé, des Pensions et des Personnes Handicapées ainsi que la co-responsabilité des Contrats de Quartiers.

Suite au non cumul des mandats voté par la section PS de Forest, elle eu l’honneur d’être la première élue socialiste à concrétiser cette décision. En effet, le 7 juillet 2007, elle a décidé de démissionner de son poste d’Echevine suite à sa réélection en tant que députée bruxelloise. Non pas par désintérêt pour sa commune : ayant lancé (en 2 ans et demi de mandat communal) toutes les initiatives de sa politique telles que la reconstruction du Service de l’Action Sociale, la mise sur pied d’un véritable échevinat du Logement, divers projets exécutés dans le cadre de l’Egalité des Chances, la création d’une Agence Immobilière Sociale et d’un Guichet Info-Logement, des actions de sensibilisation en santé, etc…, elle  pouvais continuer à suivre l’évolution positive de tous ces projets tout en étant au parlement bruxellois.

En 2009, elle est donc réélue députée au Parlement Régional Bruxellois. Exemple du non cumul des mandats, elle se consacre pleinement à son travail parlementaire . Toutefois, cela ne m’empêche pas de rester extrêmement active au sein de sa commune; notamment, via son siège de conseillère communale et chef de groupe, ainsi que par ses nombreux soutiens et engagements auprès du secteur associatif forestois (présidente de la Maison de Quartier St Antoine et soutien continuel de la Maison des Femmes, notamment).

About Rédaction

Check Also

Najat El Gass

Najat El Gass

Najat El Gass est ce qu’on peut appeler à juste titre «une militante féministe» ! …