Home / Portrait / Malika al fassi

Malika al fassi

malika_alfassiMme Malika al fassi est née en 1920 à fès dans une famille ou elle était la seule fille, elle a eu droit à a même éducation que ses frères, après avoir passé un bref séjour à dar lafqha, elle était contrainte de rester à la maison ou elle fit l’école.

A l’age de 15 ans, elle prit sa plume pour dénoncer la situationdes petites filles et femmes que l’on privait du droit de l’enseignement. Cet article signé « AL FATATE » (la jeune fille) publié en 1935 sur les colonnes de la revue AL MAGHRIB que dirigeait Said Hajji, fut sans conteste le premier acte de journalisme féminin au Maroc.

Une année plus tard et après avoir épousé son cousin, Mohamed AL FASSI qui en 1942 sera le directeur d’al Qaraouyine et plusieurs fois Ministre dans le premier gouvernement post-indépendance) la pionnière des journalistes adoptera un nouveau pseudonyme, « BAHITAT AL HADARA » sous lequel elle publiera régulièrement des articles

En 1944, le Manifeste de I’indépendance a été signé par cette nationaliste acharnée et militante de première heure qui a joué un rôle primordial dans la conscientisation et l’encadrement des marocaines de l’après-guerre; elle était à la tête de la section féminine du Parti de l’Istiqlal depuis sa fondation en 1946.

 

About Rédaction

Check Also

Najat El Gass

Najat El Gass

Najat El Gass est ce qu’on peut appeler à juste titre «une militante féministe» ! …