Home / Interviews / Maha HADDI

Maha HADDI

Maha Haddi
Maha Haddi

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Maha HADDI, Marocaine de Casablanca

 

– Racontez-nous un peu votre parcours ?

Mon parcours a commencé avec l’obtention d’un bac scientifique marocain option physique chimie avec mention Bien, et d’un autre français en candidature libre. Ensuite j’ai intégré l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d’El Jadida pour un cursus en école de commerce de 5 ans filière Marketing et Communication.

– Et votre vie professionnelle ?

Mon parcours professionnel a commencé depuis mon jeune âge et durant la vie estudiantine, à travers les stages et les missions Freelance auprès de grandes entreprises telle qu’Air France, Amabis France et Maroc au sein de laquelle j’ai effectué un stage de fin d’études notamment en marketing digital et de nombreuses missions auprès de plusieurs agences marocaines de Trade marketing
J’ai poursuivi ma carrière dans un secteur totalement décalé aux pratiques commerciales au Maroc, le secteur Santé, j’ai occupé le poste de Responsable Marketing & Communication pour le compte d’une holding marocaine de cliniques privées, ce fut une mission des plus enrichissantes en termes d’expertise, de management et d’agilité organisationnelle.
Le secteur santé étant des plus sensible et accessible à fortiori en matière de communication, le digital lui a rendu ses lettres de noblesse en terme de visibilité des infrastructures hospitalières du secteur privé et ce à travers l’accessibilité et la proximité aux citoyens désirant des informations détaillées et une communication plus fluide avec le personnel paramédical compte tenu des cas.
Par la suite j’ai dû interrompre quelques mois ma carrière professionnelle afin de renforcer mon savoir-faire et mon savoir-être en marketing dans l’unique optique d’appréhender les changements de l’environnement et suivre les tendances actuelles, pendant ce temps j’ai suivi plusieurs formations en marketing digital, stratégique afin d’être à la page de la nomenclature.
Tout en gardant une activité professionnelle régulière mais plus flexible, et bien choisi afin de joindre l’utile à l’agréable je me suis consacré à ma passion le golf, j’ai organisé plusieurs tournois de golf proam. Actuellement je suis chef de projet marketing au sein de la filiale gestionnaire et commercialisateur immobilier d’Onapar Ametys.

 

– Pourquoi choisir le marketing et la communication ?

L’atterrissage en école de commerce après le bac n’était pas une option pour moi, j’avais pour orientation des classes préparatoires en physiques chimie, mais le destin en a décidé autrement donc à l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion, j’ai essayé de choisir une spécialisation qui tend plus vers mon aisance en communication, et mes aptitudes en soft skills, et il était évident que le marketing est l’une des disciplines qui représentait le plus pour moi un épanouissement professionnel surtout pour l’élancée de ma carrière.

 

– Et pourquoi ce changement du secteur santé à l’immobilier ?

Et bien parce que pour réussir dans la vie, il est vital de garder sous les yeux un projet professionnel ficelé et échelonné étape par étape, sans perdre de vue son plan de carrière, le pourcentage d’évolution au fil des années. J’ai de l’ambition et je ne suis pas prête à faire marche arrière juste parce que je suis bien dans ma zone de confort au sein d’une entité. Quelques fois le gout de l’aventure est du challenge nous révèle cette facette cachée de nous, celle du défi, et croyez-moi si vous avez de l’ambition, quelle que soit vos conditions salariales vous ne souffrirez pas de démotivation au travail ou burn out. Et vous n’aurez pas à attendre une reconnaissance envers votre travail, parce que vous y verrai chaque jour une occasion d’apprendre une nouvelle chose, de rencontrer une nouvelle personne ou de rajouter une nouvelle référence sur votre cv.

 

– Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Les difficultés, il y en a de toutes sortes, mais il faut savoir les canaliser et les battre par un renfort de communication sur tous les niveaux, in situ ou autre les emails c’est bien mais pour qu’un projet réussisse il faut favoriser le contact humain pour installer un bon climat au travail, nous passons énormément de temps au travail, il faut profiter de ce temps pour mieux se connaitre.
Fayol l’a si bien démontré au fil de ses cas d’école, les relations humaines favorisent une meilleure productivité et par conséquent une efficience transversale.

Dans le monde de l’entreprise, quel que soit l’organigramme ou la structuration de l’entité, il faut prendre le temps de connaitre ses collègues de leur dire merci, de les saluer le matin, de partager un repas avec eux, ça tisse des liens qui jouent en faveur de la marque employeur de l’entreprise ;

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil aux femmes marocaines qui veulent réussir, est de ne pas baisser les bras, de combattre toutes inégalités, et de ne pas se définir à un devoir familial ou conjugal, il faut investir davantage en nous-même et se voire comme un acteur pivot pour la société, si nous voulions qu’elle aille de l’avant ; et surtout de s’imposer.

 

– Quels sont vos projets à venir ?

Mes projets à venir, je souhaiterais finir une formation que j’ai commencé auparavant avec l’institut des experts en France afin de bénéficier d’un titre d’expert international et m’inscrire à l’ordre de Genève, et pourquoi pas faire carrément un autre diplôme MBA

– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

C’est très compliqué de donner un avis là-dessus parce que nous n’avons pas tous les paramètres et les incidences en termes de scolarité d’employabilité mais il est certain qu’il y a énormément d’effort à faire à ce propos notamment par celles qui nous représentent au parlement. Parce que nous sommes un peu loin du compte, surtout pour celles en zones rurales, et assez proche de l’axe urbain Casablancais comme zouagha ou les écoles sont privées et le transport scolaire n’est pas un droit mais désormais un luxe ;

– Votre avis sur lamarocaine.com ?

La marocaine.com est l’un des premiers sites au Maroc ayant dédié des rubriques pour encourager, les femmes honnêtement je salue cette initiative et j’ai été agréablement surprise d’apprendre que c’était un homme qui est derrière. Ça prouve que nous avons encore au Maroc des hommes au Maroc qui croit au féminisme. Je lui souhaite tout le succès qu’il se doit.

– Dernier mot :

Je vous remercie pour cette entrevue, c’est toujours agréable de débattre et d’échanger avec des personnes comme vous. Ravie de vous avoir rencontré.

 

Interview réalisé par Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

zineb lalami

Zineb El Alami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je suis Zineb El Alami, Québéco-Marocaine. …