Home / santé / L’huile d’olive: Le passeport «santé» de la méditerranée

L’huile d’olive: Le passeport «santé» de la méditerranée

L’uile d'olive: Le passeport «santé» de la méditerranée

  • SA CONSOMMATION AUGMENTE LE «BON CHOLESTÉROL»
  • ELLE PROTÈGE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES, DIABÈTE ET THROMBOSE

«CONSOMMER l’huile d’olive, c’est s’offrir une couverture sociale naturelle et même un passeport santé». C’est la conviction des chercheurs de l’Agropole olivier de Meknès. Ces derniers développent les procédés, analysent les productions et échangent leurs expériences avec des experts méditerranéens. Pour ce dernier volet, la 6e édition des journées méditerranéennes de l’olivier, tenue en mars, était concluante. Articulé autour du thème «Qualité, santé et diète méditerranéenne: au cœur de la compétitivité, du marketing et des stratégies de commercialisation de l’huile d’olive», l’événement a montré l’importance de l’huile d’olive pour la santé.

«Ce jus de fruits a toujours revêtu une valeur symbolique. Il suffit d’observer la place qu’il occupe dans la vie cultuelle et culturelle des hommes des pays du pourtour méditerranéen», indique Noureddine Ouazzani, responsable de l’Agropole olivier de Meknès. Et de poursuivre, «s’il est accoutumé de dire que l’olivier définit le climat et le paysage méditerranéens, il est légitime de dire que l’huile d’olive (il ne sera question ici que de l’huile d’olive vierge extra -première pression à froid-) est l’emblème de l’alimentation méditerranéenne». Alimentation qui a fait l’objet de recherches importantes depuis le début des années cinquante. Son action protectrice vis à vis des maladies cardiovasculaires est scientifiquement étayée. «Mais on a voulu savoir si l’huile d’olive avec sa forte teneur en acide oléique et en polyphénols jouait un rôle protecteur particulier dans l’alimentation méditerranéenne», renchérit Ouazzani. La réponse a été positive. En particulier, l’huile d’olive est la seule huile de table capable d’augmenter le «bon cholestérol», une forme de cholestérol (appelé cholestérol-HDL) qui protège contre les maladies cardiovasculaires.

En effet, les chercheurs savent sans aucune forme d’ambiguïté que cette propriété de l’huile d’olive est due aux polyphénols qu’elle contient. «Il a été également montré qu’un type de polyphénol particulier avait des propriétés anti-plaquettaires chez le diabétique, ce qui lui donne la capacité potentielle de diminuer les risques de thrombose». En tout cas, ce résultat, pour le moins «très intéressant», selon Ouazzani, mérite d’être confirmé par une étude portant sur une population de diabétiques suivis pendant une période de plusieurs mois.

Ces polyphénols ont bien d’autres propriétés santé parfaitement établies qui convergent toutes, avec celles de l’acide oléique, vers un abaissement des risques cardiovasculaires. De ce point de vue, l’huile d’olive est une véritable exception alimentaire. Mais n’est-ce pas l’attribut «logique» d’un aliment vieux de 5.000 ans? Outre ces propriétés protectrices contre les maladies cardiovasculaires, les polyphénols de l’huile d’olive sont des agents stabilisateurs. Ce sont des antioxydants qui protègent l’huile de l’oxydation, ce qui la stabilise durant le stockage et, en cuisine, lors de la cuisson des mets. L’huile d’olive est l’huile idéale pour les fritures. D’autre part, les principales formes de polyphénols de l’huile d’olive sont le support matériel de propriétés gustatives telles que l’ardence et l’amertume, propriétés dont la maîtrise, propre au savoir-faire de l’oléiculteur, fait le bonheur des gourmets, et qui transforme un simple aliment en un authentique condiment. Ainsi, les polyphénols de l’huile d’olive représentent sa garantie «GSS»: goût, santé, stabilité.

Par ailleurs, la composition de l’huile d’olive, qui en fait une huile d’exception, regroupe les 3 grandes familles d’acides gras. Il s’agit tout d’abord des acides gras mono insaturés (entre 56 et 83%): représentés par l’acide oléique. Mais il y a aussi les acides gras poly insaturés (entre 3,5 et 20%) : comme l’acide linoléique, indispensable à la vie, dont la carence entraîne la sécheresse de la peau, l’arrêt de la croissance et du développement sexuel, le dépérissement, la dégénérescence grasse du foie et des lésions rénales fréquentes, en plus des acides gras saturés (de 11 à 15%) en faible quantité, les vitamines E et A et les composés phénoliques. Ces derniers augmentent la résistance à la chaleur. Enfin, les experts évoquent la présence du «b sitostérol» qui diminue l’absorption intestinale du cholestérol. Conclusion: l’huile d’olive est donc l’huile végétale naturelle la plus riche en acides gras mono insaturés.

Marketing santé

SELON le responsable de l’Agropole de Meknès, le marketing santé s’impose pour booster la consommation de l’huile d’olive. D’autant plus que toutes les études scientifiques confèrent à ce jus de nombreuses propriétés de protection pour la santé. Chez le diabétique non insulino-dépendant, à titre d’exemple, le contrôle glycémique est meilleur, les besoins en insuline diminuent, les triglycérides diminuent, et le HDL (bon cholestérol) augmente. En outre, comme les huiles riches en poly insaturés, l’huile d’olive peut diminuer l’agrégation plaquettaire. Cet effet anti-agrégant pourrait conférer à l’huile d’olive une action anti-thrombotique.

SELON le responsable de l’Agropole de Meknès, le marketing santé s’impose pour booster la consommation de l’huile d’olive. D’autant plus que toutes les études scientifiques confèrent à ce jus de nombreuses propriétés de protection pour la santé. Chez le diabétique non insulino-dépendant, à titre d’exemple, le contrôle glycémique est meilleur, les besoins en insuline diminuent, les triglycérides diminuent, et le HDL (bon cholestérol) augmente. En outre, comme les huiles riches en poly insaturés, l’huile d’olive peut diminuer l’agrégation plaquettaire. Cet effet anti-agrégant pourrait conférer à l’huile d’olive une action anti-thrombotique.

Sources: L’économiste

About Rédaction

Check Also

750 000 marocains souffrent de psoriasis

Touchant 2 à 4,6% de la population mondiale, selon un rapport publié en 2013 par …