Home / santé / Les varices, ce n’est plus une fatalité aujourd’hui !

Les varices, ce n’est plus une fatalité aujourd’hui !

« J’avais des douleurs dans les mollets et, petit à petit, j’ai vu apparaître une veine, puis une grappe de veines, toutes pleines de virages et volumineuses. »

Bronzées, légères, galbées ou toniques… Les jambes sont pour une majorité de femmes un véritable atout de séduction. Or, plus d’une femme sur deux est aujourd’hui confrontée à une insuffisance veineuse. Outre la sensation de jambes lourdes, la manifestation la plus fréquente est l’apparition de grosse veines ou de taches disgracieuses et inesthétiques sur les jambes.

Souvent sans symptômes, la stagnation du sang dans les membres inférieurs peut néanmoins favoriser l’apparition de complications. Les varices sont-elles réservées à la gent féminine ? Comment les prévenir ? Et quelles peuvent-être leurs complications ?

Les causes

Les jambes comportent plusieurs os et muscles qui viennent s’insérer autour du squelette. Les artères apportent le sang riche en oxygène, tandis que les veines ramènent les déchets vers le cœur et les reins pour que ces derniers soient éliminés dans les urines.

Ces veines doivent combattre les lois de la gravité en ramenant le sang du bas vers le cœur. Comment y parviennent-elles ? Grâce à la présence de valvules qui empêchent le sang de revenir vers le bas, à la manière d’un système anti-reflux.

Mais quand les valves fonctionnent mal, la circulation se ralenti, le sang stagne, les veines se dilatent et gonflent : des varices apparaissent sous la peau.

Questions fréquentes

« Mes mollets sont très gonflés le soir sans aucune douleur. Ça me complexe. Comment faire ? »

Les mollets peuvent gonfler pour plusieurs raisons. S’il s’agit de rétention, il est recommandé de modifier son régime alimentaire. Mais si c’est un problème de circulation, il est préférable d’en parler à son médecin et, si besoin, de consulter un angiologue ou un phlébologue qui sont les spécialistes des varices.

« Les douches froides sur les jambes sont-elles bénéfiques pour la circulation du sang ? »

Tout ce qui est froid est bénéfique pour les veines. Cela améliore le retour veineux en favorisant la contraction des veines ce qui permet une meilleure circulation. D’une manière générale, il est recommandé d’éviter toute exposition prolongée à une source de chaleur telle que le soleil, le bain ou encore le chauffage au sol.

Attention mesdames : le hammam et l’épilation à la cire chaude nuisent à la circulation veineuse !

« Les massages peuvent-ils améliorer l’aspect des jambes : cellulite, rétention d’eau, etc. » ?

Les vertus des massages sont fondamentales. Il est fortement conseillé de les pratiquer soi-même, de manière quotidienne. Le massage doit toujours se pratiquer dans le sens de la circulation veineuse, du bas vers le haut, pour améliorer le retour veineux.

Quel est le meilleur exercice pour affiner les jambes ?

D’une manière générale, il faut privilégier les exercices qui musclent vos jambes et les redynamisent. Choisissez la natation ou le vélo et évitez les sports comme le tennis ou la course, trop violents, ainsi que les sauts sur place.

Vous pouvez aussi pratiquer des exercices au quotidien au bureau ou à la maison. Faites de la marche à pied et évitez les positions prolongées debout ou encore assises, les jambes pendantes. En position assise, pensez à allonger les jambes et à faire des mouvements de rotation de la cheville pour contracter le muscle du mollet, qui est une véritable pompe.

« J’ai 16 ans et déjà des varices sur les jambes. Comment puis-je en stopper l’apparition ? Quels sont les facteurs aggravants ? »

Le premier facteur c’est l’hérédité. Une femme dont la mère a développé une insuffisance veineuse sera nettement plus sujette à ce type de problèmes. Les autres facteurs sont la contraception ou la grossesse, l’âge, le tabac ou le port régulier de charges lourdes.

Il existe néanmoins des traitements adaptés pour éviter que des varices ne s’installent sur vos jambes. Si vous estimez être victime d’une insuffisance veineuse, n’hésitez pas à consulter un angiologue ou un phlébologue. Il pratiquera sur vous un examen appelé « échographie Doppler ». Celui-ci permet de cartographier votre système veineux, de cibler la veine malade afin de préciser le sens de circulation du sang dans la veine, qui doit normalement circuler de bas en haut.

« Quelle est la technique la plus efficace pour traiter les varices ? »

Il n’y a pas de technique plus efficace qu’une autre. Tout dépendra du bilan fait par l’angiologue ou le phlébologue au vu de l’examen de vos jambes et des résultats de l’échographie Doppler qui, elle seule, permettra de choisir la technique la plus adaptée.

Les traitements contre les varices sont aujourd’hui très efficaces et peuvent être pratiqués quel que soit l’âge de la patiente. Il suffit que la varice soit constituée et que le spécialiste dispose de toutes les techniques récentes au sein d’un centre médico-chirurgical adapté.

« Y a-t-il un danger à conserver une grosse varice indolore ? »

Oui, ce n’est pas parce que la varice est indolore que la maladie veineuse n’évolue pas. Si vous ne faites rien, le risque est grand de voir se développer des complications, un ulcère cutané ou une thrombose veineuse.

« Quels sont aliments qui permettent de réduire les risques d’apparition des varices ? »

D’une manière générale, il est conseillé d’éviter les aliments riches en graisse et de privilégier une alimentation diversifiée à base d’agrumes, de légumes et de fruits.

  • Les oranges, mandarines et clémentines sont fortement conseillées. Attention toutefois à ne pas jeter les parties blanches : elles contiennent de la quercitrine et de la rutine qui tonifient la paroi veineuse.
  • Un peu calorique, l’avocat est lui aussi bénéfique pour la circulation. Il contient de la vitamine E et B6, du potassium et des nutriments qui favorisent la circulation.
  • Les amandes, les noix et les fruits secs ont de nombreuses vertus en raison de la présence abondante d’acides gars identiques à ceux que l’on retrouve dans les huiles végétales.
  • Les fruits rouges.

Comme vous le voyez, le Maroc regorge de produits de ce genre. Alors ne vous privez pas ! Mais attention : si ces aliments préviennent et ralentissent l’évolution des varices, ils ne les guérissent pas.

About Rédaction

Check Also

750 000 marocains souffrent de psoriasis

Touchant 2 à 4,6% de la population mondiale, selon un rapport publié en 2013 par …